Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-07-19T19:13:48+02:00

De la dépendance à l'indépendance. La suite...

Publié par Corinne Duval-Pollet

Demain a passé trop vite, je n'ai pas réussi à le saisir pour continuer ce billet...

C'est étrange comme à la lecture de mon dernier billet, toutes pratiquement vous me parlez de l’arrêt du tabac alors que finalement ce n'est pas le sujet du billet, alors que je raconte une terrible maladie!

En ce qui concerne le tabac, je vais être claire tout de suite...

Après plusieurs tentatives d'arrêt, après avoir je pense tout essayer ce qui se présente sur le marché: médicaments, acupuncture et j'en passe, sans oublier la cigarette électronique, j'ai décidé que: fumer est un plaisir pour moi, une béquille aussi. Depuis plusieurs mois pour raisons financières je suis passée aux cigarettes roulées.

Comme l'écrit Marie dans son commentaire et comme DES médecins me l'ont signifié, j'ai besoin de fumer, la cigarette fait partie de mon équilibre. J'en mourrais peut-être, j'en connais les dangers. C'est un cas de conscience que j'assume...

J'en reviens au sevrage de médicaments, qui est le sujet principal.

Cet antidépresseur, je n'en ai plus besoin depuis plusieurs années, il est même arrivé depuis que je sombre de nouveau et ce dernier ne fait plus aucun effet puisque j'y suis trop habituée.

Voilà donc un mois, mon médecin m'en reparle, ça l'embête que je prenne toutes ces molécules! "Oui mais à chaque fois que j'essaye d'arrêter, je suis vraiment mal en point physiquement!". Je décide d'essayer de nouveau... C'était il y a un mois, j'ai commencé par un jour sur deux, le soir, puis finalement plus du tout le soir. Je ne prétends pas être en pleine forme au levé, les vertiges sont là, mais au final supportables. Quand au somnifère, je suis étonnée, je l'ai arrêté d'un coup et mon sommeil est "presque" normal, j'ai encore des insomnies, mais comme c'est MOI qui ai décidé d'arrêter et non que je n'ai plus le fameux médicament (c'était l'horreur lorsqu'il m'en manquait, je ne pensais qu'à ça et c'était nuit blanche assurée..), je gère calmement...

Je ne sais si c'est psychologique mais je me sens nettement mieux, puis le fait de créer m'a toujours permis d'aller bien.

Il me faudra encore des mois pour totalement arrêter l'antidépresseur, celui du matin sera diminué sur un long moment, le produit est dans mon sang depuis des années, il faut du temps encore pour l'éliminer, mais je sais désormais que c'est moi qui vais gagner.

Quand à la morphine, c'est une autre histoire, c'est grâce à elle que je peux avoir une vie quasi normale sans douleur. Je ne suis pas prête encore pour l'opération, pour se faire opérer il faut être sans contrainte pendant plusieurs mois et ça ce n'est pas pour demain...

Voir les commentaires

commentaires

CriCri 03/08/2014 13:46

Coucou Corinne,

Eh oui ces médicaments c'est une aide mais... cela peut vite se transformer en cauchemar... Encore que, dans ton malheur tu as un peu de chance: s'il s'agit bien d'anti dépresseur et pas d'anxiolytique, la dépendance est modérée (je ne dis pas qu'elle n'existe pas, hein)... tandis qu'avec les anxiolytiques, c'est l'horreur assurée!
En tout cas même si c'est loin d'être facile, je pense que tu tiens le bon bout et que c'était une bonne décision :) les médicaments dont on n'a plus besoin c'est mieux de s'en séparer! On a déjà suffisamment à faire avec ceux dont on a besoin...

Bises et bon courage!

Bea 22/07/2014 20:19

Perso - mais je ne suis pas médecin - je suis persuadée que la cigarette est moins mauvaise que le Champix, tu as eu raison d'arrêter. J'ai même lu un vieil article d'un médecin français qui vantait les mérites du tabac. Les choses changent... Je ne savais pas que tu prenais de la morphine; c'est vrai que pour la douleur, il n'y a rien de mieux, le tout est de savoir doser.
Pour se faire opérer, ce ne sont pas les "contraintes" qui gênent, c'est ce qui est dans la tête. C'est quand tu VEUX.
Tiens bon, on est derrière toi en bloc.
Gros bisous

Corinne 25/07/2014 15:10

Merci Béa ♥
Pour ce qui est de la morphine il faut pouvoir rester vigilant et gérer au mieux le dosage pour ne pas tomber dans l’excès,c'est ce que j'arrive à faire pour l'instant et je peux dire que grâce à ce médicament j'ai une vie (presque) normale.
Des bisous

La Carne 22/07/2014 10:08

chaque chose en son temps. :)
Se coller la pression pour arrêter ceci ou cela parce que "c'est pas bien" ne fera rien avancer.
le sevrage est un processus qui peut prendre du temps... avec des chutes... tu sais ce qui est bon pour toi, ce qui ne l'est pas. culpabiliser ne fera rien avancer. chaque chose en son temps... :)
gros bisous Corinne (et peut-être à bientôt!) :)

La Carne 27/07/2014 08:32

cette fois, j'ai trouvé un médecin qui m'a vraiment aidée et pas seulement conseillée. ça a fait une grande partie de la différence. :)
gros bisous!

Corinne 25/07/2014 15:08

J'ai lu ton commentaire sur l'autre billet et je me souviens bien de ce que tu publiais à l'époque. Tu peux être fière de toi. Toute victoire ,même petite, est belle. C'est une grande force de pouvoir réussir un défi personnel :-)
Bisous ma belle et à bientôt j'espère.

dany51 20/07/2014 22:44

je suis sûre que tu vas y arriver, mais surtout prend le temps. je t'embrasse

Corinne 25/07/2014 15:05

Oh mais j'y arrive et je me sens déjà beaucoup mieux :-)
Gros bisous

fanfanchatblanc 20/07/2014 20:17

Pas facile de s'arrêter de fumer.. j'ai arrêté en 1990 après 30 ans de tabac.. une semaine de nicoprime et ensuite et bien j'ai supporté le manque et j'ai sucé des chewing gum toute la journée avec les manques qui se sont manifestés. C'est le plus grand combat que j'ai mené et je m'en trouve très bien. Alors courage Corinne. Je ne peux rien dire d'autre car c'est un combat personnel
Bisou

Corinne 25/07/2014 15:05

Bravo à toi Fanfan, tu peux être fière de toi. Ce combat je ne le livre plus car finalement j'aime fumer, c'est comme ça et je l'assume. Par contre je ne veux pas de toutes les dépendances et je suis fière du combat que je mène actuellement, surtout celui contre l'insomnie...
Bisous et belle journée

Pierrette Richard 20/07/2014 17:20

Eh bien, je te dis déjà bravo si tu arrives déjà à te sevrer de certains médocs!
La morphine...Ah oui, j'en ai eu une fois et quand j'ai arrété, j'étais une vraie pile électrique...Plus possible de dormir, de me pauser...
Bisous Duracel

Corinne 25/07/2014 15:02

La morphine: une amie exigeante mais tellement indispensable dans mon cas :-)
Bisous

Lilibeth 20/07/2014 11:28

Coucou Corinne
Je te fais de gros gros bisous de soutien parce que ça c'est déjà important. Je te promets de revenir plus tard, une fois que j'aurai lu ton combat courageux.
A très vite ^^

Corinne 25/07/2014 15:01

Vraiment, vraiment heureuse de te retrouver ♥

marie mathieu 20/07/2014 09:20

Bonjour Corinne, c'est sûr qu'il ne faut pas se "droguer" aux médicaments, j'en suis persuadée, mais... quand on a pas le choix, on fait comment, comme on peut, la volonté ne suffit pas , je prends des "plantes" pour me calmer et si je passe une nuit blanche, j'assume et la nuit d'après je dors pas comme un bébé, mais je dors? Et puis quant on a des douleurs infernales, pour continuer il faut bien des calmants. Tu es sur le bon chemin, je t'encourage à continuer, et puis avec tes créations ton esprit est occupé à bon escient, et ça c'est super. Bonne journée bisous MTH

Corinne 25/07/2014 15:01

Comme tu l'écris Marie on a pas toujours le choix malheureusement et dans ces cas là heureusement que des médicaments existent! En ce moment je fais quelques marchés pour essayer de vendre mes créations mais tu vois je ne peux enchaîner deux jours de suite, les douleurs physiques étant trop intenses, ce qui me met en colère! Mais bon, je fais avec!!!
Doux bisous

CathyRose 20/07/2014 07:25

De tout mon cœur j'espère que le sevrage de médicaments se passera bien, tu as eu raison je pense, il n'est pas bon d'avaler des trucs qui ne servent plus à rien puisque l'organisme y est trop habitué ! Alors oui ça va sûrement être long mais tu y arriveras parce que c'est toi qui l'a décidé, et tu ne t'en porteras que mieux après !
Très bon dimanche !
Grosses bises
Cathy

Corinne 25/07/2014 14:58

C'est en bonne voie Cathy et je me sens super bien.
Des bisous

arlette 20/07/2014 02:47

je te souhaite bon courage , tu sais ce que j'en pense pour moi
bises enormes a toi

Yo 19/07/2014 23:36

Bonsoir Corinne! difficile pour moi de comprendre tout ça vu que je n'ai jamais pris d'anti dépresseur ... que je n'ai jamais fumé ... et que je dors comme un loir! je mange du chocolat et 3 à 4 pommes par jour !!! pour le tabac mon BF aussi ne pouvait pas s'en passer c'était son équilibre et avec sa compagne ils avaient encore plein de projet sauf que ... après chacun voit midi à sa porte comme l'on dit... bisous bonne soirée

Corinne 20/07/2014 01:19

Bonsoir Yo. En toute sincérité je suis heureuse pour toi que tu n'as jamais eu besoin d'aide de médicaments, c'est une poisse ces choses là. La cigarette et bien il ne faudrait jamais commencer! Dans le premier billet j'évoque la maladie qui touche ma famille, je ne la souhaite à personne même pas à mon pire ennemi. J'en suis peut être porteuse et si oui je peux la déclarer à tout moment alors tu vois oui la cigarette est pour moi une béquille. .. Ma mère sa soeur zt ma cousine ne fumaient ni ne buvaient et elles sont mortes dans des conditions épouvantables! !!!
Mais bon mis à part ma clope j'ai aussi une vie saine avec en plus le bon air de la mer :-)
On verra ce qque l'avenir réserve essayons juste d'être heureux tels que nous sommes en prenant chaque petit nstant de bonheur. Lol
Là je suis en insomnie et crânement je lutte, pas question de prendre une pilule miracle (sourire)
Bises et belle semaine à toi

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog