Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-01-22T23:21:22+01:00

Grand-mère, si tu savais!!!

Publié par Corinne Duval-Pollet

Holà! Il est tard déjà et en plus j’ai décidé de garder Rosalie avec moi demain. Mais oui, tu sais Rosalie, ma petite fille! C’est que tu es arrière-arrière grand-mère! Deux fois même puisque en septembre chez ton arrière petit fils Matthieu est née une petite au prénom prédestiné de … Charlie!!!
A la maison, c’est Clémentine qui nous a fait grands parents, pas la peine de te le conter, tu sais ce qu’est le bonheur d’avoir des petits enfants, toi qui a tant choyées tes trois petites filles dont je faisait partie et qui par la suite a eu le bonheur de connaître tes six arrières petits enfants.
Tu le sais Mémère Fernande, je pense très très souvent à toi, je parle aussi très souvent de toi, et mes enfants aussi d’ailleurs! C’est étrange quand même tu es morte au beau milieu de la mort de maman et papa, elle en octobre 98, toi en janvier 99 et papa ton fils en avril 99.Tu te rends compte la claque§ Soudain je me retrouvais l'aînée de toute la famille, il n'y avait plus personne au dessus de moi! Jamais le chagrin de vous avoir perdu tous les trois si vite et si soudainement ne s’éteindra, mais en même temps tu me connais, je suis comme toi, rien ne m’abat, je pleure, je souffre énormément, sincèrement puis en votre mémoire, grâce à ce que vous m’avez inculqué, je rebondis. Heureusement hein, parce que tu le sais, la vie ne nous a pas épargnés Mais bon , je dis comme toi « Je prends les coups de mer comme ils viennent »(un coup de mer, c’est une grosse vague, une catastrophe…), puis comme souvent tu le disais aussi avec ton œil noir et malicieux « J’ai le dos large, ça glisse »… PAREIL mémère, je suis comme toi, j’y arrive, pas grand-chose ne m’atteint, en tout cas, pas les futilités et les bassesses.
Tu te rends compte l’influence que tu as eu sur moi, du haut de ton un mètre cinquante?
Il faut dire que tu étais quelqu’un, tu as même eu le droit à un article dans une revue historique! Petite bonne femme réfugiée seule en Angleterre avec son fils de huit ans, mon père, alors que son amour restera seul en France combattre pendant ces année de seconde guerre mondiale (j’ai comme trésor les télégrammes que mon grand père Charles et toi vous vous écriviez). Petite bonne femme qui va créer en pays étranger, sans en connaitre la langue, un Atelier de couture qui habillera des princesses, des danseuses étoiles. Toi et papa étiez des immigrés, tout comme la famille de Christian mon mari, vous étiez tous solidaires là-bas et aussi il faut le dire en tant qu’IMMIGRES étant au départ passés par des camps d’accueil , par la suite vous avez été accueillis à bras ouverts par les anglais, d’ailleurs vous garderez jusqu'au bout de votre vie de belles amitiés en Cornouailles anglaise. Vous les catholiques étaient pris en charge par des anglicans.
Toute ta vie, tu nous as choyées mes sœurs et moi, toute ta vie tu as fait le bien sans t’en remettre de personne, TU ÉTAIS TOI envers et contre tous, droite et honnête. Ton mari et ton fils étaient de la même trempe. Vous nous avez offert l’éducation, la culture, le respect et la droiture, ce que nous avons fait avec Christian par la suite avec nos enfants, tu le sais lui aussi est issu de gens bien..
Tu te souviens comment j‘étais? Depuis très petite tout d‘abord gueularde, on me surnommait « La Callas« et ensuite très taquine (je ne gueule plus mais taquine je le suis restée et je le revendique), très tôt malgré une timidité j'ai mené ma barque. Tu sais ce que j‘aimais t‘entendre dire de moi? Celle la, elle a un fichu caractère, mais le bon en elle, c‘est qu‘elle n‘est pas rancunière« .. Très souvent je pense à tout ça, à ces belles années d’amour que mes parents et toi m’avez données. Tu n’a jamais malgré ta petite taille courbée l’échine devant qui que ce soit, tu le sais, je suis comme toi et qu’est-ce que j’en suis fière. Je ne courbe pas mais je respecte l’autre. Je t’avoue une chose en secret….. Je crois bien que tu es la seule à avoir su me faire plier, t’étais trop forte Mémère FERNANDE. Tu as vu, j’ai choisi de m’appeler FEERNANDINE lorsque je crée! Tu imagines bien que c’est en ton honneur. J’ignore si d’où tu es tu vois tout ce qui se passe dans le monde? J’ignore si tu entends la calomnie gratuite? Mais tu sais, surtout, ne t’inquiètes pas pour moi, je te ressemble, je ne plie pas.


J’ai encore juste une chose à t’avouer! En regardant des photos de moi prises à Noël, un temps j’ai été horrifiée…. Je te ressemble de plus en plus et tu t’imagines bien qu’à mon âge je me prends des claques à me voir vieillir!!! Ca n’a jamais été un secret, je vous ressemble beaucoup physiquement à toi et à papa, alors, le choc passé, je suis finalement fière de voir vos traits s’inscrire de plus en plus sur mon visage, en patois de chez nous on dit « Un tien il cale pas une roussette » (traduction: un chien ne met pas au monde une roussette, la roussette étant un poisson).
Voilà ma Tite Grand-Mère, j’espère ne pas t’avoir trop dérangée. Surtout, si l’ailleurs existe et que tu es près de tous ceux que j’aime, tu les embrasses et dis leur bien de ne pas s’en faire, je tiens bon la barre, je ne suis pas seule, loin de là.

Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....
Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....
Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....

Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

fanfanchatblanc 09/02/2015 19:56

Une belle déclaration d'amour à ta grand-mère... c'est émouvant. Merci à toi
Bisous

Bernieshoot 29/01/2015 07:08

Un hommage très touchant

Miserolle 27/01/2015 22:39

Le poète à toujours raison ...Bonne Année Tata Corinne. Biz

Mo 27/01/2015 18:40

Quelle continuité dans les générations!
Bises,
Mo

madilys 24/01/2015 13:40

oooh,quel belle hommage
on sent le lien trés fort entre vous....c'est un héritage qui vaut de l'or
bisous tous

La Carne 24/01/2015 12:06

tu leur as écrit là un très bel hommage!!! l'amour coule dans chacun de tes mots!!

arlette 24/01/2015 00:56

comme c'est tendre. ma grand mère je l'ai perdue jeune mais j'ai des souvenirs qui me semblent d'un autre siècle
bises

MARIE 23/01/2015 20:30

On a tous une mémère Fernande dans notre coeur.
<3

Claudine 23/01/2015 20:12

Que d'emotion en lisant ce texte dédié a Mémere Fernande...
Moi qui l'ai connue j'ai les yeux mouillés par l'émotion.
Je suis certaine que de là où elle trouve elle doit etre fiere.
Bisous

Béa 23/01/2015 18:51

D'après les photos, toi tu as l'air de beaucoup tenir de ton papa, je trouve.
Bises

Pierrette Richard 23/01/2015 18:09

Coucou,
Eh bien, tu m'as fait pleurer...
Elle me manque aussi ma mamie...
Même si le temps passe, il reste toujours des choses que l'on fait comme elles...et c'est comme ça que les gentilles mamies continuent de vivre...
Je me dis souvent qu'elles avaient plus de difficultés de nous et qu'elles ont bien résisté...
Un jour, on leur en reparlera, car pour moi, c'est sûr, il y a un paradis pour les gentilles mamies!
Pour la ressemblance, elle est frappante!
Chez moi, on dit "On ne peut pas tirer de la farine de deux sacs à charbon"! ,-))
Bisous Fée

marie mathieu 23/01/2015 13:59

Bonjour Corinne, quel bel hommage, je suis sûre que de là haut ta grand-mère adorée entourée de tes parents sont heureux et touchés par ces lignes, les deux photos sont très ressemblantes, la même façon de regarder l'enfant dans tes bras, même amour dans le regard. Tu es formidable Corinne, je suis très émue par tes mots qui réveillent en moi le souvenir de ma grand-mère Alice. Mefci pour ce moment d'émotion et d'intimité bisous MTH

d 23/01/2015 11:54

Bonjour Corinne, Comme j'aurai aimé écrire un hommage comme le tien, il est magnifique, je n'ai connu aucun de mes grands parents et sans aucun doute cela me manque. Quand tu dis que tu ressembles de plus en plus à ta grand-mère eh bien moi je puis te confirmer que Rosalie ressemble beaucoup à la petite fille qui est sur la photo . Alors : « Un tien il cale pas une roussette » ! L'avenir, nous le dira. Elle te voit d'en haut, elle doit être fière. Mille bisous- Dany

Claudine /canelle 23/01/2015 09:08

Bonjour Corinne
Je suis très touchée par ton article , l'une de mes grands mères s'appelait aussi Fernande , j'en ai très peu profiter dommage sans doute , elle m'a juste donner son gout prononcé pour la lecture ..
Pour moi c'est mon autre grand-mère qui s'est plus occupée de mois et qui m'a appris qu'on se devait de faire ce qu'on devait faire même à l'encontre des on -dits ..je n'ai pas toujours eu son courage dans les actes , et elle aussi me manque beaucoup !
Bonne journée Corinne
Bises

yo 23/01/2015 07:37

Bonjour Corinne! un bel hommage à Fernande! aujourd'hui, je suis mamie d'Alyssa à bientôt 65 lol sont mignonnes Rosalie et Charlie ... toutes les deux avec des petites joues bien rebondies!!! bisous bonne journée

Mitou 23/01/2015 07:25

coucou Corinne
Un bel hommage ,on sait combien les grands parents sont importants pour les enfants ! Les grands mères peut être plus pour les filles ! J'ai eu la chance du côté paternel de connaître mon arrière grand mère et ma grand mère !! qui ont eu aussi la chance de connaître mes enfants enfin les 3 premiers !!
Ce sont de bons souvenirs qu'ils te restent même si parfois la vie n'est pas toujours facile .
Trop mignonne Rosalie mais aussi Charlie
gros bisous et bonne journée
MITOU

Milie Coquille 23/01/2015 07:11

Comme ils sont bouleversants, les mots qui racontent ta grand-mère.... Comme je te comprends encore mieux, après ce bel article.... Tu as raison, elle t'a tout appris, et tu as su sacrément bien profiter du bel exemple de ce qu'elle était.....et c'était beau ce qu'elle était...où qu'elle soit, elle est mieux que dans ce monde qui nous fait peur, elle serait atterrée de toute cette misère, de toute cette violence, de toute cette folie.... et pourtant il faut, comme tu le dis si joliment..."Prendre les coups de mer comme ils viennent" et plus que jamais faire face, le dos bien droit...et répandre les valeurs de courage, d'amitié, d'amour...
Tu as bien fait de prendre pour elle le chemin de ton blog..... c'est par lui et en en parlant si bien que tu continues à faire vivre le plus beau de ce qu'elle était et qu'elle t'a si bien transmis....Le monde en a besoin...alors merci et plein plein plein de tendresse à toi.....et je me permets une belle pensée à elle ! !

CathyRose 23/01/2015 06:05

Quel magnifique hommage à ta grand-mère Corinne ! Moi ça me touche beaucoup, elle doit être tellement fière de toi et de ta petite famille ! Ces gens-là ce sont nos racines, on se retrouve parfois en eux ( ou pas, comme moi ! ), et on est nous aussi très fiers d'eux ! Ta grand-mère a eu une belle vie très riche, elle a fait de belles choses ! Merci pour ce joli billet plein d'amour Corinne, qui m'a beaucoup émue !
Très belle journée, bisous !
Cathy

Laouen 23/01/2015 02:32

Quel beau cri d'amour a cette grand mère,chez moi ma "mémé " disait "les chiens font pas des chats!! " et toi et moi en sommes des exemples et pour ma part j'en suis fière avec ce caractère de Bretonne
Je suis heureuse de te retrouver avec cet hommage,et que tu lui ressembles!! et ton p'tit bout m'a un air bien décidé! !de qui tenir !
et puis je voulais lui dire a"Mémé Fernande, que même si sa petiote ne laisse trainer qu'un bout de phrase..... noyé dans le beau discours ,nous on voie bien que tout glisse.... mais qu'il y a des gens qui lui font des misères et que de là haut tu vas t’arranger pour l'aider un peu cette petiote c'est du bon , du tendre, et qu'en plus elle a un grand cœur qu'elle fait passer avant elle !La génétique a bien fait fonctionné elle prend trop a cœur. même si elle dit le contraire ,mais nous les copines on sait
Bon Menée ,celle de Corinne, elle peut trouver un traducteur la ou elle est ,il y en a plusieurs qui viennent d'arriver et en plus de leurs dessins ,ceux là ils connaissent ce vocabulaire je suis certaine
Rosalie et Charlie, voila la nouvelle génération qui semble déjà dialoguer ,cela promet quand ils vont parler de belles journées...
Bisous et je vais "bidouiller " car pas de sommeil a l'horizon
Marie-Pierre
Bisous ma belle,je vais continuer mes voeux car là ,c'est la mienne de M&ameée qui doit pas en revenir du laisser aller!!
Marie-Pierre

Ama 23/01/2015 01:22

Bonsoir, ou plutôt bonjour :)
Magnifique hommage à ta grand-mère à qui effectivement tu ressembles beaucoup.... C'est marrant ça doit sauter une génération, je ressemble énormément à la mienne aussi.
Enfin d'où elle est, elle est sûrement très très fière de toi,

Bises

Ama

Corinne 23/01/2015 01:28

Bonjour Ama. Comme je les aimais! Ils m'aident en ce moment à supporter bien des calomnies, ils sont un exemple pour moi.
Je vais dormir maintenant. A très bientôt.
Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog