Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-03-15T10:47:00+01:00

La petite sauvageonne et le chat...

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

  C'est un souvenir du temps où je travaillais que je vous raconte là. Quel dommage que toutes ces normes viennent empêcher des instants comme ceux là. Cette histoire est fabuleuse et je suis persuadée qu'elle pourrait encore exister si les animaux pouvaient rentrer dans les institutions!

 

                          http://img15.hostingpics.net/pics/48922620140109183927.jpg

 

 

Dans les années 80 alors que je travaillais dans un foyer d’hébergement pour adultes travaillant en CAT, est arrivée une jeune fille d’une extrême sauvagerie, je l’appellerai Aurore ici.

Je ne sais plus son âge exact, une vingtaine d’années certainement. Avant d’arriver chez nous Aurore était placée dans un institut recueillant des enfants maltraités par la vie, souvent avec handicap ou troubles du comportement.

Lorsque Aurore est arrivée, elle était prostrée, pas moyen de voir son visage derrière sa crinière de cheveux non peignés, pas moyen de croiser son regard. Elle était toute petite, marchait courbée en trainant les pieds et refusait tout contact. Je me demande encore comment elle avait pu rester si longtemps dans cet état!

Nous avons essayé peu à peu de l’apprivoiser, essayant de lui faire  choisir ses vêtements, de la coiffer… Je me souviens de ses ongles très très longs et du mal que nous avons eu pour lui couper, elle était vraiment comme un petit animal, toutes griffes dehors. Elle n’avait aucune violence envers les autres, elle était seulement là, c’est tout…

A l’époque, il n’y avait pas encore toutes ces normes idiotes interdisant quasiment tout, nous pouvions avoir des animaux au foyer, ainsi un des pensionnaires avait un chien, des poules et des canards vivaient en liberté dans le parc, je trouve que c’était vraiment la belle époque, certes nous avions des écrits à faire mais nous n’étions pas écrasés par l’administratif, nous pouvions travailler avec et pour nos adultes…

Quelque temps après l’arrivée d’Aurore, une collègue dont le chat venait d’avoir des petits a suggéré d’en amener un à Aurore, juste faire un essai, si elle le refusait le chaton resterait de toute façon, il y aurait toujours quelqu’un pour s’en occuper….

 

Je ne m’explique pas encore ce qui s’est passé ce fut en tout cas extraordinaire. Une fois que Aurore a eu la charge de ce chaton, elle s’est quasiment transformée du jour au lendemain son changement physique a été incroyable!. De taciturne et silencieuse, Aurore est devenue une jeune fille souriante et extrêmement bavarde, c’était comme si elle rattrapait le temps perdu, comme si elle naissait. Tous deux sont devenus inséparables, le plus formidable est que grâce à ce chat Aurore s’est intégrée au groupe, elle aurait pu garder le chaton que pour elle et au contraire son bonheur était de partager son amour avec les autres. Plus jamais elle ne s’est enfermée dans le silence, elle s’est mise à vivre normalement participant aux sorties, sortant seule aussi. Elle était l’une des premières à participer à la vie de la communauté, aidant les cuisinière et papotant toujours…. Aurore est même tombée amoureuse d’un petit jeune du foyer, adorable lui aussi. 

A la maison nous avons toujours eu des animaux (deux chiens, deux chats) je suis persuadée qu’ils ont contribués au bien-être et à l’épanouissement de Césaire, d’ailleurs lui qui n’est pas du tout bisous avec nous, ne manque jamais d’en faire à ses chats avant d’aller dormir et en se levant le matin.

En visitant quelques Foyers, j’ai été frappée par le vide! Plus d’animaux sauf quelques poissons rouges, hygiène oblige!!! Je trouve ça effarant et inhumain. Qu’en pensez vous?

 

                                            http://img15.hostingpics.net/pics/25853020140109183949.jpg

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

claudine 16/05/2015 23:29

Je travaille dans une association du secteur médico social dans le finistère.
Les animaux y ont leur place.
Je me rends compte que ça dépend d'une part de la volonté du directeur d'établissement, mais aussi de la sensibilité des encadrants;
Un exemple, il y a eu pendant plusieurs années un poulailler à la maison d'accueil spécialisée et celui ci a été supprimé faute de repreneur de l'activité;
Nous avons la chance d'avoir un centre équestre dans un de nos esat.
Des chevaux, des anes dans un de nos foyers de vie.
Dans ce même foyer de vie les usagers font un élevage de coucou de rennes et de lapins. Chaque année ils participent à un concours d'éléveurs. Ils ont remporté de nombreux prix.
Dans nos EHPAD nous avons aussi une association qui vient avec lapins, cochons d'inde et chiens pour un atelier. Les personnes âgées les manipulent, les caresses. Ca fonctionne très bien.
Chez nous la médiation animale est reconnue.
Bravo pour votre blog

Julie 13/04/2014 15:50

Si je n'étais pas allergique aux poils et plumes, je partagerais ton opinion.
J'adore voir des chats. Et un chien du voisinages vient me voir quand il veut une caresse... Snif

Pierrette Richard 22/03/2014 21:21

J'ai toujours cru au pouvoir des animaux...Comme j'ai été triste de savoir que j'étais allergique aux chats...puis des années après, comme j'ai été heureuse d'être guérie...et d'adopter un petit malheureux...Il avait besoin de moi, mais j'avais besoin de lui aussi...
Pour l'hygiène...Qu'on arrête! Mieux vaut avoir un peu de poil partout et être heureux!
Bisous miaouh

Pierrette Richard 12/04/2014 19:30

Mais en voilà une idée qu'elle est bonne!
Moi aussi, je prépare mon oreiller en poil de rouquin ,-)))

Corinne Duval-Pollet 22/03/2014 23:01

Comme tu as raison même si en ce moment je peste tous les jours contre le chien jaune qui perd ses poils d'hiver, je pourrai rembourrer quelques coussins avec tous ses poils..
Bisous poilus

la carne 22/03/2014 15:06

les bienfaits des animaux ont été prouvés depuis longtemps... leur effet thérapeutique n'est plus discuté aujourd'hui... ces normes sont dommageables... et c'est bien dommage...

la carne 23/03/2014 01:32

en effet... un dommage de plus...

Corinne Duval-Pollet 22/03/2014 22:59

Oh que oui c'est dommage, surtout que finalement élever des enfants avec des animaux les protège au contraire, tout asseptiser est néfaste pour la santé.
Bisous

Bé@ 18/03/2014 22:55


Complètement, totalement d'accord avec toi, ces normes nous étouffent et en plus enlèvent l'humanité; j'en parlais justement à midi avec une amie du boulot, de ces normes infernales et ma voisine
infirmière aussi s'en est plainte. Dans tous les domaines, l'administration et la sécurité prennent le pas sur les rapports humains; pas étonnant que les gens deviennent bizarres.


J'ai lui hier un article canadien qui parle d'une étude récente montrant que 1/3 des enfants dits avec "TDAH" avaient été agressés physiquement par un de leurs parents. Je confirme pour mon fils.
Et je peste contre les psys qui font comme si de rien n'était, comme s'ils étaient sourds, pareil pour les services sociaux du coin. Comme si les médicaments chimiques allaient guérir le mal-être
qui s'est installlé. On baillonne la vérité. Ce sont nos psys qui sont fous !

Corinne Duval-Pollet 18/03/2014 23:09



Et oui tput le monde marche sur la tête, tout le monde va mal et on assome à coup de médocs plutôt que de chercher la cause du mal et de trouver des solutions plus simples et de bon sens... Je ne
désespère pas qu'un jour on en revienne à plus de tolérance mais il y a du chemin à faire avant d'en arriver là! Alors faisons en sorte de créer du bien être autour de nous, il suffit de pas
grand chose pour y arriver, déjà arrêter de courir  pour faire comme dans les fueilletons et autres bêtises qui font croire que rien est possible sans le luxe...


Bises Béa



CriCri 16/03/2014 20:19


Dans mon association (cinq lieux d'hébergements, deux lieux d'accueil à la journée), nombreux sont les foyers qui accueillent des animaux. D'une part ceux des professionnels qui emmènent leurs
petites bêtes au travail (deux foyers en sont l'exemple) ou d'autres part ceux du foyer réellement: poules, chats... (deux foyers également)


Le plus "drôle" étant que les animaux accueillis par les foyers ne sont pas "en bon état" alors que cela n'est pas voulu du tout à la base! Dans le premier foyer deux chats ont été recueillis
et à cause d'un accident de voiture après son adoption l'un deux n'a que trois pattes. Les résidents prennent d'autant plus soin de leur "éclopé"  Dans le second foyer, le chat qui a
été adopté est en définitive épileptique... dans un endoit ou les 3/4 de résidents le sont, ce n'est pas banal! Là aussi, ils s'en occupent d'autant mieux!


Voila pour mon expérience. Pour ma part malgré le fait que je sois convaincue du bien fondé d'avoir un animal au contact du public qu'on accueille, je n'amènerais pas le mien sur place ou
alors très exceptionnellement. Je pense en effet que c'est cruel d'habituer un animal à rester toujours avec son maitre alors qu'il travaille... si je change de travail ou de chef, je ne suis pas
sûre de pouvoir continuer à le faire et donc l'animal en pâtirait forcément. Cela ne serait pas pareil avec l'animal du service mais nous ne sommes pas ouverts 7j/7 donc la question ne se pose
pas!

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 21:08



Bonsoir Cricri, je suis agréablement surprise en te lisant, comme quoi c'est peut-être aussi une volonté du chef d'établissement d'accepter ou non des animaux! En ce qui concerne ton choix de ne
pas emmener ton chien là aussi je suis d'accord..


Tu sais lorsque notre boxer est mort en juillet, il a d'abord fait une grosse crise d'épilepsie et tu penses bien que Césaire a fait le rapprochement avec lui! Nous lui avons expliqué que lui
jamais il ne ferait de crises "grand mal", il a été rassuré et n'en a plus parlé ensuite.


Bisous



aline 16/03/2014 16:47


Bonjour Corinne, cette histoire me touche, et aujourd'hui quelle vie pour Aurore? Comment ne pas s'attacher à ces personnes, alors qu'on vit avec des animaux et qu'on s'émeut dès l'éclosion de la
première fleur printanière. J'ai toujours été entourée d'animaux familliers, domestiques ou sauvages, je peux dire qu'ils sont source d'équilibre, Jordan se sent responsable de Coockie, il tient
aussi à ses oiseaux et son poisson même si les liens affectifs sont quasi nuls. Julie puis Coockie ont toujours escortées Jordan même jusque dans l'I.M.E., (réunion, kermesse...) les
enfants sont attirés même les plus remuants peuvent canaliser leur vvacité afin de caresser les poils et privilège tenir au moins la laisse. Je trouve néanmoins que le regard de l'institution
change et comme toi je trouve celà regrettable. La société aussi, ici les chiens ne sont guère appréciés en public (communauté mulsumane ...).Alors bises à tous, léchouilles entre 4 pattes, 
Aline, Jordan  Coockie, Dixie et les autres

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 21:13



Aurore j'ai eu longtemps de ses nouvelles le temps que nous habitions sur Boulogne, elle passait régulièrement dire bonjour à Christian à la pharmacie, elle doit maintenant avoir aussi la
conquantaine, à l'époque j'avais à peu près le même âge que les pensionnaires, la majorité étant même plus âgée que moi. Comme cette époque me manque, j'adorais réellement mon métier, j'en rêve
même encore régulièrement. C'est cool que tu puisses emmener Cookie avec toi comme tu l'écris les animaux aident énormément à canaliser l'énergie de certains enfants.


Gros bisous



Bonheur du Jour 16/03/2014 16:46


Les animaux sont tellement importants.... Et les empêcher d'être dans un foyer ou une maison de retraite pour des questions d'hygiène est totalement stupide.

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:39



Je pense que plus ça va, plus tout est stupide. Il serait temps de revenir à la simplicité et au bon sens!



fanfanchatblanc 16/03/2014 11:33


Les bienfaits de l'animal ne font aucun doute et je crois que les mentalités changent car il existe des maisons de retraite notamment où les animaux sont acceptés car il est prouvé qu'ils du bien
au mental des personnes qui s'y trouvent.


Ton histoire est très belle et réjouissante pour cette jeune fille que la vie avait meurtrie si jeune.


Bon dimanche Corinne. Bisous

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:41



Cette histoire date d'une bonne trentaine d'années et jamais je ne l'oublierai 


Tu as raison certaines institutions reviennent à un peu plus de bon sens et c'est heureux


Bisous Fanfan



madilys 16/03/2014 08:35


quelle transformation pour AURORE


les 4 pattes interdits partout,c'est comme ça,c'est nul


mon big rêve,si on gagnait un vraiment méga loto:créer un complexe :refuge pour animaux,associé avec un centre pour personnes ayant des pbs psy 


big bizzz tous

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:42



De tout coeur je souhaite que ton rêve se réalise, je suis certaine que tu ferais des miracles 


Gros bisous



Arlette 16/03/2014 01:08


je sus tout a fait d'accord avec toi et je trouve inhumain d'ailleurs aussi que dans les maisons de retraite les vieux doivent abandonner leur animal pour y rentrer


bises

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:44



C'est terrible pour les personnes âgées, combien de fois on voit des annonces pour trouver un refuge à ces pauvres animaux séparés en hâte de leurs maîtres! Quel crêve coeur pour ses personnes!!!


Doux bisous



MO 15/03/2014 18:47


J'ai lu des articles décrivant le bien que pouvaient faire des animaux à des gens en difficulté.


Oui, c'est vraiment dommage d'en priver des gens en foyer.


A part ça,nous rentrons en Ile-de-France vendredi qui vient. Notre séjour a été plutôt court. Mais nous comptons faire mieux en avril et j'espère bien te voir.


Je comprends qu'en ce moment tu es très prise, en effet.


Marc me dit de te dire que le fait qu'un bébé soit petit n'est pas vraiment un problème. Lui-même est né prématuré à 7 mois sans cheveux et sans ongles (et être prématuré en 1945, c'était moyen
comme idée...). Le médecin avait prédit qu'il resterait sans doute chétif. Tu l'as vu et faut pas demander comment il serait s'il était né à terme! 


Bises,


Mo

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:46



Oui c'est bien dommage! J'ai raconté la naissance de Marc à Clémentine et je lui ai raconté comment il est beau gosse, la voilà rassurée 


Bon en avril on essaye de se voir hein vous me manquez.


Gros bisous et bon retour



Mitou 15/03/2014 15:01


Il y a un CAT qui a du échapper à la règle car il y  des poules des lapins deux chats (officiels sans compter se qui se baladent autour ) et un chien !!!  et çà depuis une bonne vingtaine d'année bon les animaux ont été remplacés !!! mais une règle interdiction de rentrer dans les chambres
et la cuisine !!! lol


gros bisous et bon week end


MITOU

Corinne Duval-Pollet 16/03/2014 17:47



C'est génial ce que tu racontes Mitou, tu sais je pense que l'on finira par un retour aux choses sensées, enfin, je l'espère 


Bisous à vous deux



marie des vignes 15/03/2014 13:24


Bonjour Corinne, tu as entièrement raison, les animaux de compagnie sont une aide extrêmement efficace pour ces enfants "à problèmes" mais pas seulement, pour les autres aussi. On tend à revenir
à plus de tolérance dans les maisons de rertaite la visite des chiens est considérée comme un bienfait (tu connais sûrement Cadix qui vient régulièrement sur mon blog) sans compter que les chats
ont aussi leurs bienfaits, les caresser fait baisser la tension. Voilà pour aujourd'hui, j'ai aimé cette touchante histoire. bisous MTH

Claudine /canelle 15/03/2014 12:54


C'est vrai que bien souvent il suffit de voir un animal quelqu'il soit pour que l'enfant retrouve vite son sourire.., et si le contact dure le resultat sera surement plus rapide 


Il existe bien les soins avec les chevaux !!


Bises Corinne

Evelyne 15/03/2014 12:50


Oui bon moi je ne suis pas très animal à la maison mais il en est passé quelques uns tout de même lorsque les enfants étaient petits et en vérité je préfère de loin un poilu qu'un poisson rouge
^^ Et je tiens à spécifier que ce n'est pas parce que je n'en ai pas que je n'aime pas les animaux car je ne fais même pas de mal aux mouches (je nes chasse c'est tout ). Mais pour répondre à ton article j'espère que beaucoup d'endroits encore font ce que pratiquait l'Itep dans lequel je travaillais,
où la directrice adjointe arrivait tous les matins avec le petit chien que, certes, elle emmenait chez elle le soir mais qui était avant tout celui des enfants de l'institut. Il fallait les voir
tous les matins... Et puis il y avait place pour d'autres bébêtes dans le grand établissement et le parc, j'espère que c'est toujours le cas après le déménagement, je sais qu'il y a toujours les
chevaux mais la directrice adjointe a pris sa retraite depuis pas mal de temps maintenant. Je profite d'être sur le gros ordinateur qui rame pour t'écrire Corinne car depuis l'iPad je ne peux pas
et en ce moment je ne blogouille pas trop ^^ Je te fais de gros bisous en te souhaitant un très bon week-end ensoleillé :)

les cafards 15/03/2014 12:46


pas de doute, toutes ces normes absurdes n'ont aucune raison d'être tu as bien raison et la preuve en est avec cette histoire. Bizzz Corinne

madamascar 15/03/2014 12:21


Coucou Corinne et Césaire , il est reconnu qu'un animal , chat ,chien n'importe , apporte beaucoup , même les chevaux , les institutions commencent à y revenir , même dans les maisons de retraite
, j'ai vu l'autre jour une vidéo sur you tube , un enfant autiste +++ qui s'amusait comme un fou avec une otarie à travers la glace de l'aquarium , c'était très émouvant , les parents en étaient
tout émus , un animal quelqu'il soit apporte quelque chose soit à un enfant soit à un adulte 


hygiene !! que vient elle faire là , pensons plutôt à la santé mentale de ces enfants , bisous Corinne , je vois que tu ne baisses pas les bras , est ce une photo récente de Césaire , il est
superbe , un beau gars , tu peut lui dire 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog