Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-04-28T19:13:00+02:00

Où sont ces années là ?

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

 

 Qu'elles étaient belles les vacances de mon enfance ! Nous ne partions pas, nous avions la plage à deux pas et surtout en août sonnait l'arrivée de nos 5 cousins et cousines pour presque un mois.... Ils nous apportaient leur vie de presque liberté, leur vie dans une petite ville du Nord où leurs parents étaient ouvriers dans une entreprise de textile... Ma tante  et mon oncle les élevaient à la "va comme j'te pousse ", selon les moyens du bord... Ils étaient heureux, ne manquaient de rien d'essentiel, pour le reste il y avait le partage.

 

Les années ont passé, nous nous sommes mariés..... Les liens n'ont jamais vraiment cessés d'exister entre eux et moi.... Le décès de  nos mères de la même maladie (la Creutfeld Jacob) m'a certainement rapproché d'eux, de trois d'entre eux sur les cinq... Puis à nouveau cette fichue maladie a frappé fauchant l'une de mes cousines il y a 4 ans à 55 ans. 

Elles a laissé des enfants derrière elle mais surtout je pense son frère qui a le même âge que moi ! Ce cousin avec lequel je m'entendais comme larrons en foire, qui m'apprenait le patois du cambraisis quand moi je lui apprenais celui du boulonnais.

Il n'est pas beaucoup allé à l'école, mais qu'importe il a toujours travaillé vaille que vaille, dans le bâtiment ou parfois à la chaîne à l'usine.... Toujours avec courage..... Le courage il l'a encore, c'est son dos qui n'en peut plus ! Des années qu'il voit le médecin du travail, qui le reclasse à faire les jardins ou autres boulots pas adaptés ,  il sait ce que c'est un squelette fichu le Médecin du Travail ??? Pourquoi pas une COTOREP qui là est justifiée ? Et le couz qui bosse quand il peut.... Et le couz qui m'appelle régulièrement, jamais pour se plaindre, juste pour prendre des nouvelle de la cousine de Bretagne avec laquelle il se souvient.... Et parfois la "cousine de Bretagne qui ne répond pas lorqu'elle voit le numéro, parce qu'elle n'a pas le temps ou pas envie ce jour là....

Ce soir la "cousine de Bretagne" a répondu à un nouveau numéro de téléphone, c'était le cousin ! Il a changé de téléphone, il ne peut plus payer les factures de l'autre ! Mais c'est pas pour ça qu'il appelle, il veut juste des nouvelles, puis aussi demander au mari de la cousine si il peut soigner sa tension haute, puis tout le reste uniquement avec des plantes ? Les plantes coûtent cher, pourquoi abandonner les médicaments ? "Plus de mutuelle et plus de CMU, il a 400 € par mois pour vivre... Et le cousin malgré tout qui dit "Aussitôt que je peux je viens te voir, que veux tu il faut que ça aille !"... 

Je ne sais pas pourquoi en écrivant je pense à la chanson de Brassens "Le petit cheval blanc" vous savez celui qui avait du courage, toujours devant, celui qui est mort un jour de mauvais temps !

 

  Je me sent bien inutile, bien démunie et ça m'ENERVE !!! Combien de cousins, de frères, de cousines, de soeurs........ sont dans une telle situation ??? Je pense être riche du coeur, oui mais dans ces cas là face à la misère ce n'est pas assez non !............

Voir les commentaires

commentaires

Papy Mouzeot 02/05/2012 12:10


Bonjour Corinne,


 


On pourrait penser que ton témoignage est un cliché de la "France Forte", celle qui laisse les plus faibles sur le bas côté de la vie, mais non, ce n'est pas un cliché. C'est la dure réalité de
cette France solidaire à l'image de son paquebot transformé en sous-marin par son capitaine.


Je crois que ton cousin fait tout pour te cacher sa déprime, c'est tout ce qui lui reste de fierté, ça explique un peu la raison pour laquelle il ne s'embarrasse pas avec les documents
administratifs à remplir pour obtenir la CMU.


Il a besoin d'être soutenu et booster pour ne pas s'enliser dans une voie sans issue.


Un accompagnement psychologique pris en charge est pus que nécessaire dans ce type de situation. Au moins que nos cotisatitions et impôts servent à épargner une vie plutôt que d'engraisser les
laboratoires pharmaceutiques !


 


Bizz,
Le Papy

Corinne Duval-Pollet 02/05/2012 14:25



Que te dire Papy ! Je sais qu'il picole pas mal parfois mais bon est à cause de ou pour ça que ????


Sa soeur qui est morte il y a 4 ans l'aidait énormément sur tous les plans c'était une maman pour lui, il s'est retrouvé orphelin une seconde fois ! Il a encore un père, un père qui a toujours
fais de grandes différences entre ses enfants, voilà où ça mène .....


Bizh



Evelyne 29/04/2012 17:57


Alors on est d'accord, on ne peut plus d'accord. Je n'ai jamais vécu dans le monde de Oui-Oui et j'ai toujours fait attention à ce qui se passait autour de moi. Je peux te dire que même dans ces
années-là... bisous, j'espère qu'il va pouvoir être aidé. 

Evelyne 29/04/2012 17:56


Alors on est d'accord, on ne peut plus d'accord. Je n'ai jamais vécu dans le monde de Oui-Oui mais j'ai toujours fait attention à ce qui se passait autour de moi et je peux te dire que même dans
ces années-là... bisous, j'espère qu'il va pouvoir être aidé. 

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 18:36



Moi non plus je n'ai jamais vécu dans le monde de Oui-Oui, j'aime bien aussi celui des Bisounours mais c'est pas possible hein, ne nous voilons pas la face  Pfff dommage !


Tu sais Evelyne le hic de notre monde c'est de ne plus savoir écouter. Comme les chiens en peluche à l'arrière des voitures, on hoche la tête, sans écouter ! Que l'on puisse le faire de temps en
temps ok ça doit m'arriver d'ailleurs , mais pas en tant que professionnel devant la détresse non là c'est grave, tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles de se dépatouiller avec la
paperasse, lorsque je vois les dossiers MDPH et pourtant avec Césaire nous en avons l'habitude !!!


Bisous ma jolie, tu verrais le temps ici, je fais mettre les photos de la seule journée sans pluie de la semaine, un peu de couleur et de gaieté...



mo 29/04/2012 16:59


Malade, oui, je suis malade.
Oui, ça y est :
Aucune balade ne me rendra le sourire.
Aucune salade n’arrêtera mes soupirs.
Non, ça y est :
Ne me donnez plus de sirop, plus de pommade,
Ça ne changerait rien, rien à mon mal,
Je resterai le visage pâle, l’air maussade.
Faites-moi du bien
Et laissez-moi dire mon émoi pour la dernière fois !
Car je sais que c’est fini
Il ne reste plus que la façade.
Ne me parlez pas d’opération
L’opération est une belle opération
Pour le chirurgien,
Lui qui prendrait l’argent
Mais pour moi, qui n’ai rien, ni or in argent,
L’opération est une abberration
C’est un luxe dont je ne rêve pas.
Laissez-moi tranquille.
Ne pleurez pas devant moi.
Je sais qu’un jour vous ferez un tour
Au cimetière,
Et qu’après la prière
Vous me mettrez dans un trou
Et vous reviendrez manger du couscous.
Alors pardonnez-moi si je tousse,
Pardonnez-moi si je fais pipi dans mon lit,
Pardonnez-moi si je vous dit Adieu !


---------------------------------------


J’ai faim et ma faim n’a pas de fin.
S’il y a plein de pain dans les magasins
Il y a peu de sous dans ma main,
Et quand je vois ces sous dans ma main
Je pleure,
Mes enfants pleurent avec moi.
J’aurais aimé leur acheter du beurre
Ne fût-ce qu’une fois par mois.
Mais le beurre est plus cher que les fleurs !
Que dire alors de la viande
Quand les bêtes se vendent à prix d’or ?
Que dire alors du sucre ?
Que dire de l’huile ?
Des gens rêvent de l’or,
Moi, je rêve du sucre et de l’huile !
Je rêve d’un morceau de fromage,
Mais –dommage ! – mes rêves
Ne sont que des nuages !
Je ne peux pas mendier.
Je ne veux pas mendier.
Je ne dois pas mendier,
Et pourquoi devrais-je mendier
Alors que mon pays
N’a pas faim, lui ?
Mais oui,
Il y a beaucoup de Mercedes dans mon pays,
Il y a beaucoup de châteaux dans mon pays
Moi je ne rêve pas de princesses
Ni même de gâteaux
Je veux seulement du pain
Pour mes petits.
Aux riches et aux nobles le couscous et le rôti !
Moi je ne veux que du pain et du beurre
Pour mes petits !
Moi aussi j’aime mon pays
Moi aussi j’aime mon Roi
Mais –ma foi–
Que mon pays m’aime, lui aussi,
Autant que moi, ou quoi !

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 17:22



Quel beau texte Mo ! Tout est dit dedans............ ♥


Je t'embrasse fort


 



batto 29/04/2012 16:03


Le petiiiiit cheval blaaaanc !!!!!! *pétage de câble !!!*

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 17:23



Et toi, tu t'en sort ?


Bizh



Evelyne 29/04/2012 15:15


Il a besoin d'une présence et c'est bien que tu sois là mais que font les AS ??? En France on peut encore se soigner je regrette et il a droit à la CMU seulement personne ne lui dit rien ou bien
il a besoin d'être guidé. Mon doc lui-même donne les infos à ses patients alors que ce n'est pas forcément son rôle. La cotorep n'existe plus c'est la mdph mais même avec un statut (qu'il peut
avoir !) cela n'arrangera pas sa situation question mutuelle. C'est de l'ordre du social et il y a des gens qui ne font pas leur boulot correctement... c'est tout. Mon commentaire peut paraître
un peu sec mais je suis réaliste, des médicaments il peut en avoir Corinne car les plantes ce n'est que du confort en plus... en tout cas je lui souhaite un bon rétablissement et je t'embrasse.

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 17:30



Je suis d'accord avec toi Evelyne, je ne comprends pas je me souviens qu'il y a deux ou trois ans, il n'a pas pu être reconnu en maladie professionnelle parce qu'à l'époque il était dans une
période de chômage ! Son dos est complètement fichu, les médecins ne veulent plus qu'il travaille, je ne comprends pas, puis tu sais je pense qu'il ne connais pas tous ses droits et ne sais pas
s'adresser aux bonnes personnes ! Il a trois enfants adultes, là je ne comprends pas non plus ! Mais bon je ne connais pas tooute sa vie. Je vais téléphoner à sa soeur aînée...


Bisous



nana 29/04/2012 14:31


je ne sais pas quoi dire devant un tel billet. un grand sentiment d'injustice m'envahit. Cette injustice me met en colère. être présente est sans doute déjà beaucoup. il n'est pas seul. c'est peu
et c'est énorme à la fois.


bisous Corinne

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 17:33



J'ai eu bien du mal à l'écrire ce billet surtout quand je pense aux années insouciantes de l'enfance ! Combien sont ils dans ce cas !!!



mathieu marie 29/04/2012 10:05


Bonjour Corinne, c'est vraiment triste de ne pouvoir rien faire pour ton cousin qui m'a l'air bien courageux et ce qui m'énerve c'est qu'il y a autiour de moi des jeunes qui passent leur temps "à
glander" et qui roulent dans de grosses voitures!!! à ne rien y comprendre, pourquoi ton cousin n'a-t-il aucun droit, je vais dire une horreur:, mais j'assume: il faudrait peut-être qu'il se
mette "à dealer" il aurait de l'argent sans mal!!! tu sais bien que travailler n'est plus dans l'air du temps pour certains, alors que d'autres ce sont tués à la tâche sans rien dire! c'est
vraiment injuste  bisous MTH

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 17:37



J'admire sa façon d'être lorsqu'il me téléphone, du ras le bol mais pas de plainte ! Il s'énerve seulement lorsqu'il me parle justement des enfants de l'une de ses soeurs (elle est plus jeune que
moi et veuve depuis 3 ans...) eux ne travaillent pas et profitent un maximum, des aides... C'est honteux


Bisous ma belle



mitou 29/04/2012 06:49


Pas facile d'aider,mais si on peut écouter c'est déjà beaucoup !!! le partage des soucis avec une personne proche allège le poids du fardeau !!! avec de si petits revenus il a le droit à la CMU
!!!!


gros bisous et bonne journée


MITOU

Corinne Duval-Pollet 29/04/2012 18:20



Oui l'écoute est tout ce que je peux faire mais en effet c'est important puis c'est un battant mon cousin, pour la CMU je ne comprends pas comment il s'est débrouillé, il ne doit pas être bien
conseillé je pense, je vais voir tout ça...


Bisous tempête



lamée 28/04/2012 23:24


Beaucoup de misères et pas facile de joindre les deux bouts avec si peu de revenus et je sais de quoi je parle...En plus quand la santé n'y est pas....Elle est pas juste la vie!!!bisousssss et
bon courage a ton cousin.

Pierrette Richard 28/04/2012 23:02


Je regrette aussi les moments d'enfance partagés entre cousins, le temps passe vite, on fait chacun son chemin...Mais on reste malgré tout liés...


On a tous un côté "petit cheval blanc" (j'adore Brassens et ses textes si justes), mais différentes façons de le supporter...Parler, écouter, soutenir l'autre ne
serait-ce que moralement, c'est déjà beaucoup en ces temps où la solitude et l'égoïsme régnent en maîtres!

arlette 28/04/2012 22:55


on fait ce qu'on peut devant tout ça , on se sent démunie....


ce n'est pas juste...


mais rien d'autre a faire


 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog