Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-01-12T13:33:00+01:00

Malheureusement Voltaire n'a pas pris une ride !

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

 

  Hello tous,

Hier en allant rendre visite au blog de Tachka  link, je clique au hasard sur un de ses billets. Au hasard parce que Josiane produit énormément de billets tous les jours et là je ne comprends pas mes journées me semblent plus courtes qu'avant, je n'arrive plus à passer chez tout le monde, donc un billet pour chacun ! Est-ce le hasard ou un signe, je suis tombée sur une merveille !

Quand j'entends qu'un journaliste a perdu la vie hier, que le nombre de sans abris ne cesse d'augmenter et toute cette tension qui règne partout, ce texte de Voltaire me parle ! J'ai demandé l'autorisation à Tachka de le publier à mon tour, ce qu'elle a gentiment accepté et savez-vous quoi ? J'aimerai que ce texte soit lu par le plus de monde possible et partagé, pour que comme le souhaite Josiane 2012 soit le temps du renouveau .... 

                                                      3776788340_f56da37fd8.jpg

 

 

 

 

Un texte magnifique de Voltaire. (Avec un commentaire de Tachka-Josiane en introduction)

 

J'aimerai vous rappelez ou vous faire découvrir ce texte qui a plus de 200 ans, que j’avais recopié à une époque.

Ce texte qui est à mon avis, et  hélas, toujours autant d'actualité.

Même  ce mois de décembre 011,mois qui appelle à la paix, ne s’est pas passé sans fusils, sans bombes, et sans violence.

                                   2012 le pourrait-il ?

Je sais que je suis utopiste, mais on peut toujours rêver..................

 

--EXTRAIT : C’est un extrait du chapitre 23. U texte qui a la forme d’une prière en apparence, mais il faut se souvenir que Voltaire (1694-1778) est déiste cette prière est détournée et s’adresse non pas à Dieu, mais aux hommes.

     C’est un appel à la tolérance entre les hommes. Il montre que les pratiques ou les rites religieux sont des sources de conflits entre les hommes.

     Voltaire appelle à la liberté dans la pratique de la religion ce qui rejoint son déisme 

 

      Ce n’est donc plus aux hommes que je m’adresse ; c’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes et de tous les temps : s’il est permis à de faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers, d’oser te demander quelque chose, à toi qui a tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature ; que ces erreurs ne fassent point nos calamités.

   Tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supporte ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni envier, ni de quoi s’enorgueillir.

      Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères !

     Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas, ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu'à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant.

 

Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII Conçu initialement pour réparer l’erreur judiciaire à l’origine de l’affaire Calas 1763), cet ouvrage acquiert progressivement une portée universelle, devenant un plaidoyer en faveur de la tolérance.

 

 

Voir les commentaires

commentaires

filochette 13/01/2012 16:23


 !!!!!que doit il penser !!!!!le monde est devenu fou  !!!!!moi aussi j'ai peur pour nos enfants   bisous

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:49



Encore plus fou que je ne le pensais !!!


Bisous gros



nana 13/01/2012 15:09


oh dis! je viens juste de voir ton lien vers chez moi! Merciii!


bisous

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:45







nana 13/01/2012 15:08


oh la! la couleur du texte, avec mon écran pourri est difficilement lisible. j'avais déjà lu, jadis, ce traité. si tu le permets, je fais suivre sur le FB de bbdn!


Bisous Corinne

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:46



Bien sur que je permet c'est fiait pour ça !


Gros bisous



dimdamdom59 13/01/2012 13:25





 


Aujourd'hui c'est Vendredi 13


Et je te le souhaite de braise


Beaucoup de chance dans ta vie


Et pas seulement aujourd'hui


-dimdamdom-


Bisous


Domi


ps : bravo pour ce partage, un texe que j'ai lu hier chez Josiane!!! Josiane a l'art de nous dégoter de beaux articles!!!

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:47



Ben j'y crois plus du tout ...


Bizh



TARA KING 13/01/2012 09:24


Ce texte est magnifique et résume profondément ce que tout être devrait ressentir face à la différence (si riche !!!à mon sens ) et la tolérance dans ce monde de plus en plus incompréhensible ,
que l'on soit croyant ou non n'a pas d'importance ,l'essentiel est dans ce que nous partageons et transmettons autour de nous...... Le respect des autres et l'acceptation que nous sommes tous
différents ....N'ayons pas peur d'aimer notre prochain ça en vaut vraiment la peine et ça nous apporte énormément ...... Alors le mépris et la méchanceté refusons les ..... il y a mieux à faire
!!!!!!

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:49



Je t'aime énormément Tara 



Evelyne 12/01/2012 22:44


Pour moi c'est de l'ordre du bon sens et j'en parlais à la gardienne cette après-midi justement... bon peut-être pas aussi bien mais dans le fond... si  Bisous Corinne et merci à Josiane alors ^^ Bonne fin de soirée.

Corinne Duval-Pollet 14/01/2012 02:48



Certaine que tu as fait aussi bien que ce grand homme !


Qui a encore du bon sens ?????


Doux bisous



Mo 12/01/2012 22:06


Oui, ce texte est beau et plein de bon sens, mais pourquoi est-on encore obligé de le diffuser 200 ans après? On voit monter en puissance tous les intégrismes, tous les crétinismes et toutes les
haines.


Hélàs...


 


Bises,


Mo

Corinne Duval-Pollet 12/01/2012 22:49



De pire en pire hélas !!! Mais dans quel monde j'ai fais naître mes enfants ?...


Bizh 



arlette 12/01/2012 20:38


je l'avais lu chez Josiane et apprécié mais pour moi la longueur d'un tel texte ma fait soupirer , a part de vieiles choses sages comme toi et moi et autres que je connais peu va prendre le temps
de lire et de méditer ces paroles...??


bises et bonne soirée

Corinne Duval-Pollet 12/01/2012 22:48



C'est sur qu'il est long ce texte et je me doute que j'aurai bien peu de visites et commentaires ! Je le savais en le publiant, mais basta je ne fais pas la course à l'audimat Sincèrement c'est un texte qui devrait être lu sur la place publique non ?


Bisous ma toute belle



mathieu marie 12/01/2012 18:40


Bonsoir Corinne, un très très beau texte, et tu as raison on va le diffuser!il est malheureusement toujours d'actualité, on rêve peut-être mais si chacune de notre côté on fait  un pas vers
l'autre, des petits riens mais qui vont s'additionner, on va se connaître, et dis-moi, peut-on vraiment haïr les gens que l'on connaît? moi, je ne crois pas, je pense qu'on peut être en colère,
en désaccord, mais la pression retombée on tend une main et l'autre la serre!!! c'est le voeu que je formule pour cette année qui me semble sera difficile pour tout le monde, la PAIX!!! tu sais
hier, c'est la première fois que je voyais ce genre de scène, dans la grande rue de Bar sur seine, il y avait un être humain, je ne saurais te dire si c'était un homme ou une femme, tellement il
était enfoui sous un tas de couverture, cela m' a fait un grand choc, je n'avais jamais vu la vraie misère aux portes de chez moi! impossible de m'arrêter, on ne peut plus stationner dans cette
rue, j'espère que les gens de la mairie l'auront emmené dans le refuge prévu pour les gens sans logis qui , d'habitude, ne font que passer. Je suis retournée à Bar tout à l'heure et je suis
passée à pied , mais le pauvre ou la pauvre n'était plus là  bisous MTH

Corinne Duval-Pollet 12/01/2012 22:46



Elle est bien triste ton histoire Marie ! Tu te rends compte que bientôt partout même dans les plus petits villages il y aura comme ça des gens désespérés ! Et cette violence qui viendra s'y
ajouter ! J'ai peur pour l'humain, j'ai peur pour nos jeunes et malgré tout comme toi je continue à espérer ...


Bisous de réconfort ma belle 



mitou 12/01/2012 17:25


Nous rêvons tous d'un monde meilleur !!! mais le rêve ne fait pas avancé !!!! 


c'est dans la réalité que nous devons tous être là et peut être que les choses changeront !!!!! 


gros bisous et bonne soirée


MITOU

Corinne Duval-Pollet 12/01/2012 22:42



Oh bien sur que tu as raison Mitou mais si nous le savons d'autres détournent encore la tête face aux réalité du monde et c'est bien triste !


Bisous ma belle



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog