Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-02-27T09:35:00+01:00

Césaire au Courtil. L'histoire d'un gâchis.

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

      Le Courtil est l'établissement tant vanté dans le film A ciel ouvert de Mariana Otero, un film qui à mon sens est totalement à côté de la réalité, un film qui prone des méthodes d'un autre âge où nos enfants différents sont appelés FOU, où les parents sont quasiment niés, l'école inexistante, où les éducateurs appelés Intervenants sont en analyse et semblent se sentir obligés d'analyser le moindre fait et geste de l'enfant jusqu'à voir dans chaque acte anodin de l'enfant, une dévianc exemple: le fait de verser directement du chocolat en poudre de la boite au bol, plutôt qu'avec une cuillère et analysé comme un signe de Jouissance? Un film qui m'a fait froid dans le dos, l'enfant semble être tellement livré à lui-même qu'il semble en danger. Exemple: un nouvel arrivé est laissé quasiment seul avec une enfant qui pourrait être dangereuse, il est tenté par une tartine de chocolat, son regard est plein d'interrogations, désespéré et personne ne lui dit qu'il peut se servir!!! Un autre exemple: Les enfants sont en balade au bord de l'eau, certains sautent vraiment tout près du bord et là l'intervenante ne bouge pas, aucunes mises en garde!!! Le fait de laisser de la liberté d'expression, ne veut pas dire à mon sens, ne donner aucun cadre... Où est le respect de l'enfant lorsque l'on voit l'un d'eux prendre un bain et qu'une autre enfant (avec en plus de gros troubles de la sexualité) entrer et l'observer dans la salle de bain?

Un film sans aucune utilité sauf celle de la propagande qui a coûté la coquette de 700.000 euris???

 

 

Corinne et Christian Duval.

Clémentine, Célestine, Charles, Césaire et

Colombine Duval, leurs enfants.

                                              Mercredi 26 février 2014.

 

Septembre1999, Césaire notre quatrième enfant aura sept ans en octobre. Depuis tout petit Césaire est différent, il est sociable, enjoué, mais il a marché très tard, la propreté est venue vers ses trois ans, son langage est rare. De médecins en spécialistes, nous obtenons très peu de réponses. Sa scolarité est difficile. En 1999 un psychiatre de Boulogne/mer dans le Pas de Calais le diagnostique « Autiste grave »… 

La Belgique nous semble indiquée pour nôtre fils, là-bas l’école est spécialisée, des méthodes sont mises en place pour aider les enfants comme lui. Nous avons entendu parler du Courtil par une amie qui a une amie qui y travaille. Après un premier rendez-vous avec le directeur de l’IMP Nôtre Dame de la Sagesse, nous sommes conquis, les enfants y semblent bien puis l’école la Goélette  nous semble tout à fait adaptée pour Césaire.. A notre grand étonnement et soulagement la CDES accepte de suite que Césaire parte en Belgique. A ce moment là nous avons confiance. Malgré ‘éloignement puisque c’est pour son bien, Césaire va partir au Courtil.

Le premier choc a lieu dès le premier jour, mon mari et moi amenons Césaire, nous entrons par le grand hall de l’IMP et là, nous n’irons pas plus loin! Un intervenant vient chercher notre petit garçon, nous n’avons pas le droit de l’accompagner à sa chambre???

J’arrive tant bien que mal à avoir notre fils au téléphone une fois par semaine, bien souvent on me dira qu’il n’est pas libre! Les premiers week-end tout semble aller, Césaire rentre content semble-t-il, puis au fil du temps il rentre et manifeste de la violence, tape dans les portes, jettent ce qu’il trouve sur son chemin, crie énormément.. Nous ne reconnaissons plus notre fils, jamais il n’a été violent, c’est au contraire un enfant très doux, joyeux? Je ne m’étendrai pas sur le fait que ses vêtements disparaissent, il revient avec d’autres qui ne lui appartiennent pas, il nous sera répondu que « là-bas ça n’a pas d’importance, c’est l’enfant qui décide ».

Césaire va très très peu à l’école, là aussi il nous sera répondu que « c’est lui qui doit en faire la demande! » Vous connaissez un enfant de sept ans qui insiste pour aller à l’école? La plupart du temps c’est un taxi qui le ramène chaque semaine, les fois où nous allons le chercher, c’est une pagaille monstre à la sortie et de toute façon il n’est quasiment pas possible de voir un éducateur…

 

Chaque mois nous allons une fois en entretien au Courtil, nous pensions naïvement que c’était pour parler de Césaire, de ses difficultés, de ses progrès, de ses activités, ce ne sera quasiment JAMAIS, c’est nous les parents qui sommes en analyse.

Lorsque nous évoquons sa violence qui est nouvelle, l’interlocutrice semble contente de nous dire qu’il est certainement mieux chez eux, c’est-ce qu’il veut nous faire comprendre…???

 

Au fil du temps Césaire va de plus en plus mal, il perd ses cheveux, il nous est répondu « C’est le trou noir de sa pensée qui se manifeste ». De plus en plus Césaire a les yeux qui se révulsent, il lui arrive même parfois de tomber, nous sommes très inquiets et là encore on nous répond ce n’est pas grave, nous découvrirons que à part en cas de fièvre, Césaire n’est pas vu par un médecin!

 Pendant ce temps là lorsque nous rencontrons les instituteurs ceux-ci nous font part des progrès que pourrait faire Césaire si il venait plus souvent à l’école! Là impossible d’être écoutés par les intervenants du Coutil. C’est comme si notre enfant ne nous appartenait plus, c’est comme si sa vie au sein de sa famille n’était pas nécessaire. Je tien à préciser que nous sommes une famille équilibrée où la fratrie tien beaucoup de  place, les frères et sœurs de Césaire ne reconnaissent plus leur petit frère, il est devenu si triste. De plus en plus je trouve une excuse pour le garder à la maison. Avec mon mari nous décidons de lui faire faire un EEG, il s’avèrera que Césaire est épileptique, 140 crises par 24 heures seront quantifiées.

Lorsque nous mettons les responsables du Courtil au courant et que nous leur posons la question du « Pourquoi eux qui finalement l’ont plus souvent que nous ne s’en sont-ils pas alertés? » Ils nous répondrons que l’aspect médical n’est pas leur rôle…

 

  Ce sont deux éducateurs dont je garderai l’anonymat qui nous ont alerté à l’époque, ils nous ont téléphoné, nous demandant si nous voulions bien les recevoir chez nous afin qu’ils nous montrent le film d’un séjour en roulotte avec un groupe d’enfants dont le notre, c’était pour nous la seule occasion de le voir, les parents n’ayant même pas ce droit, ce film ne devant servir qu’à l’étude de comportement des enfants!!!

Nous les avons reçu avec joie bien-sûr et encore maintenant nous leur en sommes reconnaissants, cette cassette nous l’avons gardée. A l’occasion de cette visite, ils nous ont dit se permettre de nous conseiller de ne pas laisser trop longtemps Césaire au Courtil « Vôtre fils est fin, a de l’humour, pensez à trouver autre chose pour lui »…

 

Césaire est resté un an et demi au Courtil, nous leur avions confié un enfant, nous avons récupéré un vieillard!!! Depuis Césaire s’est reconstruit, il a 21 ans, certes il est TSA mais il va bien, plus jamais il n’a été violent. Il a complètement oublié son séjour au Courtil, il dit n’en avoir aucun souvenir! Je ne ferai pas comme eux, de l’analyse à bon marché mais malgré tout….

Alors que nous racontions cette histoire à une des responsables de la CDES d’Arras, elle nous a répondu « Mais vous aviez mis votre enfant dans un des plus grand centre psychiatrique de Belgique !!! » POURQUOI NOUS L’AVAIT-ELLE PAS DIT AVANT? 

Nous sommes allés voir le film A ciel ouvert de Marian Otero, nous le trouvons dangereux et mensonger, les enfants ne sont pas libres, ils sont au contraire sous emprise et il me semble que les éducateurs aussi.

Nous restons à votre entière disposition.

Cordialement

Corinne Duval

 

 

 

Voir les commentaires

2014-02-25T12:54:00+01:00

A propos de mon Blog, du film A ciel ouvert et du Courtil.

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

 Bonjour à tous

Dans les jours qui vont suivre, je vais peut-être devenir barbante pour certains d'entre vous, mais mon blog qui va un peu comme moi selon mes états d'âme, mes envies, mes coup de coeur et de gueule, va être pour un temps largement consacré à la période 1999/2001, le temps que Césaire à passé en Belgique à l'IMP du Courtil.

C'est une période assez noire dans sa vie et la nôtre. C'est une période qui a cessé de nous faire du mal, grâce à Dieu Césaire ne s'en souvient plus et s'est depuis reconstruit pour devenir ce qu'il est maintenant: Un jeune adulte épanoui et heureux. Ce ne sera donc plus douloureux pour moi de vous raconter. 

Pourquoi le raconter alors?

Parce que en 1999 nous avons confié en toute confiance et pleins d'espoirs Un ENFANT INNOCENT et plein de VIE et nous avons récupéré un PRESQUE VIEILLARD et que JAMAIS nous ne l'OUBLIERONS

Parce que d'autres enfants, d'autres familles vivent ou vivront la même chose malheureusement!

Au travers de mon témoignage, j'espère que d'autres parents et pourquoi pas des éducateurs ayant travaillé là-bas, oseront enfin témoigner à leur tour....

Je le fais parce que, je suis en lien avec un Forum de parents d'enfants différents qui luttent pour le bien-être de leurs enfants autistes, TSA ou TED, et également par ce qu'il m'a été demandé de faire un écrit qui sera donné: 

Au ministre belge chargé de l'enseignement. Au ministre belge chargé du handicap. Au député des français du Bénélux. Au consul...

 Je ne l'ai pas encore écrit, je veux y mettre l'essentiel mais en même temps, ne rien oublier...

 

 J'ai aussi l'intention ici de donner mes impressions sur le film A ciel ouvert de Mariana Otéro, qui passe actuellement dans quelques salles de cinéma, je suis allée le voir mercredi dernier à Lorient... Ce film qui a reçu de ARTE 700.000 euros pour être réalisé, montre l'établissement du Courtil comme un hâvre pour nos enfants différents. Il n'est aucunement objectif, j'irai même jusqu'à le qualifier de dangereux. Là encore je doit faire ici un billet précis de ce que j'ai vu et ressenti.

 

 Tout ça ne tombe pas vraiment au bon moment pour moi, vous pensez bien que la naissance prochaine de Rosalie occupe énormément mes pensées et mon quotidien mais depuis le temps que je me dis "Il faut que j'écrive un livre sur notre expérience" ce temps là est peut-être arrivé (quand à savoir comment publier???, je prends les conseils de chacun et je veux bien de l'aide...) et je ne veux pas le laisser passer, je me dis même que je n'en ai "pas le droit", ma famille et moi avons eu la chance de pouvoir agir, rebondir, nous avons la chance d'être intellectuellement équilibrés, malheureusement ce n'est pas le cas de tous les parents qui ont leurs enfants là-bas.

C'est pour eux que je vais le faire...

Voilà je vous aurais prévenus, vous allez manger de la différence pendant un moment. Bien-sûr ça ne sera pas tous les jours, je pense fixer des rendez vous lecture, ce sera plus pratique pour les lecteurs du Forum et les parents qui viendront ici.

Ces futurs billets seront publiés dans la catégorie "Le Blog de Césaire" Le Blog de Césaire (différence,handicap) et classés dans ma communauté "Les poussières d'étoiles" là ce billet est mis dans la communauté "Les Cafards associés" une communauté qui me semble appropriée pour dénoncer ce qui coince...

Puis vous me connaissez, j'ai besoin de rêves, et de déconne

Voir les commentaires

2014-02-24T13:24:00+01:00

Le berceau à petits pas...

Publié par Corinne Duval-Pollet

Tout doucement, le berceau prend forme, je coupe, je pique, j'essaye. J'invente aussi, je n'ai pas de patron et je veux que la housse soit amovible pour un entretien facile, alors je cogite... Puis il faudra aussi que je fasse le matelas, l'ancien était fait de crin, il n'existe plus depuis longtemps...

http://img15.hostingpics.net/pics/50686620140221155149.jpg http://img15.hostingpics.net/pics/63673820140221190059.jpg

Je vais à mon rythme, pour ménager mon dos, j'ai encore un peu de temps, mais derrière j'ai encore d'autres projets pour la miss...

             http://img15.hostingpics.net/pics/69177920140221191606.jpg

Elle a encore le temps d'arriver, quelle reste encore bien au chaud à grandir dand le ventre de sa maman...

                           http://img15.hostingpics.net/pics/55552220140221193207.jpg

Lorsque le berceau sera terminé et si il est réussi, je mettrai un DIY sur le blog des Féernandines...

Voir les commentaires

2014-02-22T20:02:00+01:00

Césaire et Rosalie....

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

                             http://image.toutlecine.com/photos/c/e/s/cesar-et-rosalie-1972-15-m.jpg

C'est drôle non ce titre ! Lacan et ses disciples trouveraient certainement matière à analyse!

Césaire est impatient de découvrir bientôt sa nièce, comme nous tous d'ailleurs. Ce sont ses questions qui sont émouvantes, il sait qu'il est une personne différente, il ne s'en plaint pas mais de toute évidence il a bien conscience des difficultés parfois d'être ainsi, dernièrement à table  il nous dit -"Et si le bébé était handicapé?". Je vous assure que ça fait bizarre venant de lui cette question! Bien-sûr nous l'avons rassuré en lui disant que "Oui ça pourrait arriver, mais que c'est finalement rare et que de toute façon, comme pour lui nous aimerions cet enfant.

Une autre fois alors qu'en ce moment il dort chez sa soeur Célestine, il s'est inquiété de savoir si Clémentine allait savoir s'occuper d'un bébé? Sa soeur la encore l'a rassuré en riant, bien souvent c'est Clémentine qui lui changeait ses couches quand il était petit...

L'arrivée prochaine de BB Rosalie va être un sacré chamboulement, vous imaginez, j'ai hâte de découvrir chacun avec elle et en effet tout particulièrement Césaire..

En tout cas aujourd'hui il m'a particulièrement énervé, c'est vrai que un rien le chamboule, surtout quand ça touche son petit confort, son ordinateur déconne, il s'est bien-sûr acheté un jeu d'occasion qui ne marche pas, ce n'est pas faute de le mettre en garde, souvent Monsieur est en mode "Je sais tout", c'est vrai que ça fait partie de ce qu'il est, de ses TED, mais parfois TED ou pas, il m'énerve et il le sait 

 

Voir les commentaires

2014-02-21T12:53:00+01:00

Le chaos chez l'ado fatiguée...

Publié par Corinne Duval-Pollet

Marre, marre, ras le bol!!!

Nous ne sommes pas des parents chiants, nous avons essayé d'élever nos enfants en respectant leur personnalité, mais depuis toujours je leur ai dit que il y a des "lois de la maison", "le respect de chacun" est mon Crédo. Certes certaines lois sont faites pour être détournées mais faut pas exagérer!.

Je ne suis pas parfaite, loin d'être maniaque mais faut pas pousser!!!

Hiern je m'achète un magazine féminin et comme souvent dans ce genre de bouquins il y avait un échantillon. Là c'était un nouveau champoing nourrissant pour cheveux secs, tout ce qu'il faut pour les miens, le cheveux gris a besoin d'être nourri... Je mets donc l'échantillon de côté, dans un coin à moi...

Ce matin je pense l'utiliser, mais il a disparu??? Comme je suis très étourdie, je le cherche ailleurs, je suis parfaitement capable de l'avoir mis dans le frigo... RIEN, l'échantillon a disparu, je trouverai l'emballage vide dans la poubelle de la salle de bain (petit miracle quand même: il est dans la poubelle!). Je fulmine, je connais la coupable, cette ado sans foi ni loi!!! Je me lave les cheveux (je cache mes champoing, lotions etc dans ma chambre, pour vous dire!). Mes cheveux propres, plus de brosse à cheveux??? Normalement j'ai la mienne, j'en ai eu assez de devoir nettoyer la brosse commune, chargée de cheveux qui ne sont ni les cheveux de mon mari, courts et devenants rare, ni ceux de Césaire qui a une pelade...

Je cherche, par terre, dans le bac à linge, le placard, pas de brosse!!!

Là je décide de faire l'effort de monter au second étage, un étage que j'évite, sauf pour prendre un bouquin dans la bibliothèque ou parfois pour aller dormir ailleurs que dans le lit conjugal... Cet étage là est celui des enfants, ils sont grands et sont censés le ranger, je ne demande pas le rangement d'exception étant moi-même désordonnée...

Mais là!!!!! Non je ne peux pas laisser passer çà... 

EXPLICATIONS PAR L'IMAGE....

                     http://img4.hostingpics.net/pics/91954520140221111654.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/13810620140221111702.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/93313520140221111713.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/52839520140221111719.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/19174820140221111733.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/83615020140221111743.jpg

                     http://img4.hostingpics.net/pics/95587720140221111805.jpg

J'en ai d'autres encore .... Je ne veux pas casser le moral des jeunes mamans hein 

Comme j'ai pu le faire pour ses soeurs (elles étaient moins pire en fait..) les vacances qui arrivent seront consacrées en partie pour la miss, en une visite à la laverie pour le lavage, le séchage et le pliage, je pense qu'une journée ne sera pas assez. Ce sera l'occasion pour moi de récupérer certainement quelques t-shirt, parce qu'ici bizarement les objets sont doués de vie, pinces à épiler, brosses, vêtements et j'en passe ont d'un coup des pattes qui leur poussent et tous vont se réfugier dans la chambre de ma fille...

 

Certains d'entre vous seront peut-être choqués par ce billet où j'ose humilier la chair de ma chair, et bien moi ça me fait du bien et m'empêchera de passer à l'acte, car ce matin si je l'avais eu sous la main, je l'étranglais...

Vous remarquerez que je n'ai pas écrit son prénom, je sais que des copains à elle me lisent 

Et chez vous c'était comment???

Voir les commentaires

2014-02-18T21:48:00+01:00

Demain cinéma, demain un plongeon douloureux dans le passé

Publié par Corinne Duval-Pollet

Ceux et celles qui connaissent mon blog depuis longtemps, connaissent bien-sûr Césaire, je sais que certain(es) ne viennent d'ailleurs que pour lui et je les en remercie.

          P1080668

Peut-être vous souvenez vous que en septembre 1999, alors qu'il n'avait que 7 ans, Césaire est parti dans un internat en Belgique qui accueille des enfants autistes et psychotiques, à l'époque nous avons cru bien faire, ce fut une décision d'amour. Ce fut aussi pour moi un grand déchirement, dont JAMAIS je ne m'en remettrai...

Dans un ou deux billets, j'ai évoqué cette période douloureuse mais sans approfondir, je ne trouvais pas sur le net de témoignages d'autres parents, mais j'étais bien décidée un jour ou l'autre à pouvoir en parler enfin, j'attendais juste de la matière.... link

Voilà que c'est chose faite, j'ai appris qu'un film documentaire a été tourné au Courtil, le fameux centre qui a acceuilli notre fils. Je me désolais de ne pas l'avoir vu, ce film est sorti le 8 janvier et passe dans quelques salles de cinéma. Souvent je dis qu'il n'y a pas de hasard, que certaines choses arrivent parce qu'elles le doivent, et bien aujourd'hui encore j'en fais l'expérience, parce que le film "A Ciel Ouvert" de Marianne Otéro, sort justement demain mercredi 19 février dans une salle lorientaise. ATTENTION ce n'est pas de la PUB que je fais là, surtout pas. CESAIRE a été détruit par son année passée là-bas. Cet endroit ne pratique que la pensée unique, se base uniquement sur Lacan

Nous y allons demain avec Christian et Clémentine.... J'y vais avec du papier et un crayon.. ENFIN ensuite, je pourrai mettre des mots, témoigner...

 

Je ne sais pas si je resterai jusqu'au bout, si je serai en colère, consternée?

 

Voir les commentaires

2014-02-18T17:59:00+01:00

Chaussons, berceau et compagnie...

Publié par Corinne Duval-Pollet

Et ça continue et ce n'est pas terminé, je suis jusqu'au cou dans les préparatifs de la future naissance... MAIS NON, JE NE SUIS PAS GAGA....

La petite ayant déjà un dressing bien rempli en ce qui concerne les brassières (je vous montrerai, elles viennent de sa maman et de ses oncles et tantes) je préfère lui faire des chaussons. Millie Coquille (je vous conseille son blog plein de tendresse, de poésie et d'astuces link) m'a donnée un lien pour faire de jolis chaussons sur FB. Ils ne sont pas tout à fait terminés mais voilà ce que ça donne pour l'instanthttp://img11.hostingpics.net/pics/75923220140218185051.jpg

Le modèle est tout simple à tricoter, mais qu'est-ce que j'ai pu me triturer les méninges pour l'assemblage!!!

Le berceau de ma famille est de sortie, Christian le solidifie, c'est qu'il est bien vieux ce berceau, une centaine d'années je pense... Et aujourd'hui je suis allée avec Clémentine choisir du tissus pour le garnir, je n'ai pas encore pris de photos de l'étoffe. Demain je m'y mets, pourvu que je m'en sorte...

                    http://img15.hostingpics.net/pics/59242920140218125010.jpg

 

Voir les commentaires

2014-02-15T20:35:00+01:00

J'ai besoin de temps....

Publié par Corinne Duval-Pollet

Pfff pas moyen d'une journée sans rien!

Jeudi et vendredi mon homme était en formation et dans ce cas il ne rentre pas manger le midi et dans ce cas vu que nous sommes un vieu couple et que le temps où je le voulais toujours près de moi est révolu, je pensais pouvoir trainer tranquille... 

C'était sans compter de la marmaille adulte!!!

Jeudi, mignonne Clémentine passe à la maison avant son rendez vous chez la sage-femme, elle peut s'y rendre en bus et c'est d'ailleurs ce qu'elle envisage de faire mais bon je l'amène là-bas puis vais la rechercher. Ensuite arrive de Paris le futur papa, ils dineront à la maison et ce fût une belle soirée.

Le vendredi, Césaire qui est en stage ESAT termine à 12 heures, Célestine qui n'a pas le permis va travailler ce jour là au Faouet, ça fait partie de son travail à l'hôpital de Lorient, il faut qu'elle y soit pour 14 heures.

Vite je récupère Césaire, arrêt Mc Do, là je commence à devenir spécialiste du hamburger avalé en conduisant. Dépose de Césaire à la maison, pas question qu'il m'accompagne, que ferait il au Faouet en pleine campagne sous la pluie? Pause pour remplir le réservoir d'essence lequel comme souvent à soif... Direction Lorient, puis le Faouet, adorable bourg du Centre Bretagne. Adorable mais il pleut, la tempête Ulla arrive et les rafales de vent aussi! Heureusement, j'ai prévu tricot et lecture. HEUREUSEMENT puisque c'est trois heures que je passerai dans la voiture le temps que ma fille bosse.... Retour épuisant sous la tempête...

Voilà ça m'apprendra à rêver de liberté de ne rien faire....

Je ne vous raconte pas mon samedi dans la même veine...

J'ai bien l'intention la semaine prochaine de regarder un film documentaire tourné au Courtil, là où Césaire a passé un peu plus d'un an en Belgique. Je sais que ce film va remuer pas mal de choses, je sais que je vais bondir, mais JE SAIS que ENFIN je vais pouvoir raconter et témoigner. J'ai juste besoin de temps à moi... Beau dimanche à tous

Voir les commentaires

2014-02-12T17:38:00+01:00

Un bébé dans le ventre de mon bébé.....

Publié par Corinne Duval-Pollet

 

       http://img15.hostingpics.net/pics/99502320140212152231.jpg

Cette toute petite là, c'est Clémentine il y a trente ans, elle n'a que quelques heures sur cette photo.. 

La voilà encore, toujours à la maternitéhttp://img15.hostingpics.net/pics/60778820140212152147.jpg.

Une puce de 46 cm, toute sereine. 1983 c'était hier....

Et voilà qu'à son tour mon premier bébé va être maman, d'ici deux mois une petite fille pointera le bout de son nez.

Son papa n'étant pas sur place, c'est moi qui ai eu l'immense chance d'accompagner Clémentine pour la dernière échographie et là c'était waouhhhhhh. Déjà lors de ma dernière grossesse il y a 17 ans je trouvais que les échographies avaient bien changé par rapport aux premières mais j'étais loin d'imaginer ce que j'allais découvrir hier! C'était comme si je voyais déjà ma petite fille avant sa naissance!

La demoiselle dormait et s'est faite prier pour nous dévoiler son joli visage, je l'ai même vue bailler.

C'est un sentiment étrange et émouvant d'avoir sa fille qui hier était encore un bébé, en avoir un à son tour, bien au chaud dans son ventre, se transformant petit à petit. A 7 mois de grossesse, c'est déjà un bébé parfait, avec ses traits propres. A qui ressemblera-t-elle? A sa maman dons je connais les traits de bébé? Ou bien alors à son papa, qui je l'espère nous montrera une photo de lui bébé?

Elle sera certainement un mélange des deux, il nous faut encore un peu de patience....

Clémentine m'a autorisée à vous présenter Rosalie, 7 mois de ventre, 1kl750 et environ 32 cm...

Rosalie est déjà la plus belle du monde http://img15.hostingpics.net/pics/75196420140211181511.jpg

Elle semble réfléchir, la main sur le front. Vous avez vu ses longs doigts?

La voilà encore, c'est incroyable la qualité de l'image!

http://img15.hostingpics.net/pics/52486520140211181544.jpg

  Je crois que je n'ai pas fini avec les bébés à venir et je suis certaine que j'aurai à chaque fois la même émotion.

Puis vous savez quoi? C'est moi qui assisterai à la naissance de la demoiselle, le temps que son papa fasse la route pour découvrir sa fille.

Voir les commentaires

2014-02-09T22:18:00+01:00

Longue et humide c'est mieux....

Publié par Corinne Duval-Pollet

Douce, longue, humide, elle est idéale et je ne saurais plus m’en passer!

Cette racine orange a changé ma vie. La sécheresse du truc était vraiment devenu un problème: Un manque de confort d’où peu de plaisir et une extrême rapidité d’utilisation qui me laissait frustrée…

Puis un jour une amie m’a parlé de l’engin, « tu devrais essayer, au moins ça reste humide tout le temps, tu ne seras pas déçue »…

Je vous avoue qu’au début j’avais un doute, puis ça ne me semblait pas naturel!

Les premières fois, je n’ai pas trop su l’utiliser, trop humide ça n’avait plus de goût et l’engin était plutôt ramollo… Après quelques jours d’essais tout va bien et c’est trois fois par semaine que je l’utilise…

Allez je vous livre mon secret sans rougir…

  Homme et femmes peuvent l’utiliser. La taille n’a pas d’importance, je vous conseille même d’en choisir une pas trop grande. Veillez à ce qu’elle soit propre avant sont utilisation, pas la peine de risquer attraper des microbes! Si jamais il y avait trop, elle peut faire plusieurs jours à condition de la laisser au frais. Un conseil, n’allez surtout pas la râper, l’effet serait désastreux. Coupez là plutôt en rondelles, une seule suffit…  

Et oui les amis, la carotte est souveraine pour garder l’humidité souhaitée dans votre paquet de tabac, si comme moi, vous roulez vos cigarettes….

Et oui petit cochon tu peux passer ton chemin, tu imaginais quoi?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog