Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-01-22T23:21:22+01:00

Grand-mère, si tu savais!!!

Publié par Corinne Duval-Pollet

Holà! Il est tard déjà et en plus j’ai décidé de garder Rosalie avec moi demain. Mais oui, tu sais Rosalie, ma petite fille! C’est que tu es arrière-arrière grand-mère! Deux fois même puisque en septembre chez ton arrière petit fils Matthieu est née une petite au prénom prédestiné de … Charlie!!!
A la maison, c’est Clémentine qui nous a fait grands parents, pas la peine de te le conter, tu sais ce qu’est le bonheur d’avoir des petits enfants, toi qui a tant choyées tes trois petites filles dont je faisait partie et qui par la suite a eu le bonheur de connaître tes six arrières petits enfants.
Tu le sais Mémère Fernande, je pense très très souvent à toi, je parle aussi très souvent de toi, et mes enfants aussi d’ailleurs! C’est étrange quand même tu es morte au beau milieu de la mort de maman et papa, elle en octobre 98, toi en janvier 99 et papa ton fils en avril 99.Tu te rends compte la claque§ Soudain je me retrouvais l'aînée de toute la famille, il n'y avait plus personne au dessus de moi! Jamais le chagrin de vous avoir perdu tous les trois si vite et si soudainement ne s’éteindra, mais en même temps tu me connais, je suis comme toi, rien ne m’abat, je pleure, je souffre énormément, sincèrement puis en votre mémoire, grâce à ce que vous m’avez inculqué, je rebondis. Heureusement hein, parce que tu le sais, la vie ne nous a pas épargnés Mais bon , je dis comme toi « Je prends les coups de mer comme ils viennent »(un coup de mer, c’est une grosse vague, une catastrophe…), puis comme souvent tu le disais aussi avec ton œil noir et malicieux « J’ai le dos large, ça glisse »… PAREIL mémère, je suis comme toi, j’y arrive, pas grand-chose ne m’atteint, en tout cas, pas les futilités et les bassesses.
Tu te rends compte l’influence que tu as eu sur moi, du haut de ton un mètre cinquante?
Il faut dire que tu étais quelqu’un, tu as même eu le droit à un article dans une revue historique! Petite bonne femme réfugiée seule en Angleterre avec son fils de huit ans, mon père, alors que son amour restera seul en France combattre pendant ces année de seconde guerre mondiale (j’ai comme trésor les télégrammes que mon grand père Charles et toi vous vous écriviez). Petite bonne femme qui va créer en pays étranger, sans en connaitre la langue, un Atelier de couture qui habillera des princesses, des danseuses étoiles. Toi et papa étiez des immigrés, tout comme la famille de Christian mon mari, vous étiez tous solidaires là-bas et aussi il faut le dire en tant qu’IMMIGRES étant au départ passés par des camps d’accueil , par la suite vous avez été accueillis à bras ouverts par les anglais, d’ailleurs vous garderez jusqu'au bout de votre vie de belles amitiés en Cornouailles anglaise. Vous les catholiques étaient pris en charge par des anglicans.
Toute ta vie, tu nous as choyées mes sœurs et moi, toute ta vie tu as fait le bien sans t’en remettre de personne, TU ÉTAIS TOI envers et contre tous, droite et honnête. Ton mari et ton fils étaient de la même trempe. Vous nous avez offert l’éducation, la culture, le respect et la droiture, ce que nous avons fait avec Christian par la suite avec nos enfants, tu le sais lui aussi est issu de gens bien..
Tu te souviens comment j‘étais? Depuis très petite tout d‘abord gueularde, on me surnommait « La Callas« et ensuite très taquine (je ne gueule plus mais taquine je le suis restée et je le revendique), très tôt malgré une timidité j'ai mené ma barque. Tu sais ce que j‘aimais t‘entendre dire de moi? Celle la, elle a un fichu caractère, mais le bon en elle, c‘est qu‘elle n‘est pas rancunière« .. Très souvent je pense à tout ça, à ces belles années d’amour que mes parents et toi m’avez données. Tu n’a jamais malgré ta petite taille courbée l’échine devant qui que ce soit, tu le sais, je suis comme toi et qu’est-ce que j’en suis fière. Je ne courbe pas mais je respecte l’autre. Je t’avoue une chose en secret….. Je crois bien que tu es la seule à avoir su me faire plier, t’étais trop forte Mémère FERNANDE. Tu as vu, j’ai choisi de m’appeler FEERNANDINE lorsque je crée! Tu imagines bien que c’est en ton honneur. J’ignore si d’où tu es tu vois tout ce qui se passe dans le monde? J’ignore si tu entends la calomnie gratuite? Mais tu sais, surtout, ne t’inquiètes pas pour moi, je te ressemble, je ne plie pas.


J’ai encore juste une chose à t’avouer! En regardant des photos de moi prises à Noël, un temps j’ai été horrifiée…. Je te ressemble de plus en plus et tu t’imagines bien qu’à mon âge je me prends des claques à me voir vieillir!!! Ca n’a jamais été un secret, je vous ressemble beaucoup physiquement à toi et à papa, alors, le choc passé, je suis finalement fière de voir vos traits s’inscrire de plus en plus sur mon visage, en patois de chez nous on dit « Un tien il cale pas une roussette » (traduction: un chien ne met pas au monde une roussette, la roussette étant un poisson).
Voilà ma Tite Grand-Mère, j’espère ne pas t’avoir trop dérangée. Surtout, si l’ailleurs existe et que tu es près de tous ceux que j’aime, tu les embrasses et dis leur bien de ne pas s’en faire, je tiens bon la barre, je ne suis pas seule, loin de là.

Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....
Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....
Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....

Charles, Corinne et Fernande. Rosalie et moi.Clémentine, Rosalie, Matthieu et Charlie....

Voir les commentaires

2015-01-19T10:00:00+01:00

Je rumine l'Actualité...

Publié par Corinne Duval-Pollet
Le cinéaste réalisateur Radu Mihaileanu

Le cinéaste réalisateur Radu Mihaileanu

Comme tous les ans je suis dans ma période "pas envie d'écrire", pourtant dans ma tête je n'arrête pas de le faire: des billets d'actu, des chroniques rigolotes, des bribes de ma vie avec ma troupe. J'ai tout un tas de photos qui attendent d'être publiées, en particulier celles de l'Atelier-Boutique, de mes dernières créations.... Puis surtout j'ai la ferme intention de témoigner sur mon mieux être physique grâce à une méthode quasi miraculeuse, je suis pour l'instant à la recherche d'articles qui l'expliquent et qui je l'espère pourront aider beaucoup de personnes qui souffrent du dos...

Puis il y a eu les terribles événements des 7 et 8 janvier! J'y suis allée de mon billet, j'en ai eu besoin. Ensuite je n'avais plus l'intention d'y revenir, tout étant dit et certainement de meilleure façon que la mienne. MAIS depuis quelques jours je rumine, j'écoute, je discute, je lis la presse, toute la presse ne voulant pas être influencée par la Pensée Unique"...

Puis samedi soir, voilà que n'ayant pas envie d'aller me coucher, je regarde l'émission "On n'est pas couché", je n'en suis pas forcément fan, en même temps il y a parfois de bon sujets. Le problème dans ce genre d'émission est que c'est beaucoup de promo et que personne n'écoute personne. Sauf que ce soir là alors que le philosophe Michel Onfray était invité, un homme est intervenu dans le débat, le réalisateur Radu Mihaileanu, pour le situer, peut-être connaissez vous son merveilleux film Le Concert?. Je mets ici le lien du débat, il intervient à la 36ème minute, pas la peine de tout se taper avant si vous n'en avez pas envie, mais sincèrement cet homme mérite d'être écouté, sa vision d'une certaine jeunesse désespérée est tellement juste. Je pourrai résumer, mais je pense que je le ferai mal.

Aller à la 36ème minute ce n'est pas le philosophe qui m'intéresse.

Comme beaucoup de monde j'étais avec tous mes enfants et mon mari à la marche silencieuse du 11 janvier, j'y étais en tant que Corinne. En tant que Corinne, j'étais Charlie, j'étais ceux qui souffrent dans leur chaire à travers le monde à cause de barbares ignobles galvaudant une religion, je marchais pour la paix. Ce dimanche là, c'était la LAÏCITÉ, (pour ceux qui l'ignorerait, la Laïcité est la séparation de la Religion quelle qu'elle soit, et de l'Etat, ce n'est pas un Parti, Laïque ne veut pas dire Athée ) qui marchait Nous étions 30.000 de tous âges, j'ai vu de très vieilles personnes, certainement anciens combattants qui savent ce qu'est la valeur de la LIBERTÉ, j'ai vu de tout. Surtout PERSONNE ne se proclamait d'un parti ou d'une religion et pourtant je suis persuadée que nous étions de tous bords, mis à part bien-sûr des intégristes la encore de toutes religions par que ne l'oublions pas, il n'y a pas que dans la religion musulmane qu'il y a des intégristes furieux, bien sûr vous allez me dire "Oui mais eux ne tuent pas!!!" Certes non, plus maintenant, seulement ces gens là tuent avec des mots, avilissent, se sentent tout puissants. Quand une personne ose me dire alors qu'elle me raconte que son fils habite dans le coin du supermarché meurtri "Mes petits enfants ont été punis...", je lui demande "pourquoi?" et elle me répond "Et bien tu te rends compte ils n'ont pas pu aller en récréation à cause de la prise d'otages!!!", ben lui dis-je "Ce n'était pas une punition mais une protection".... Je ne vous raconte pas la suite, j'ignore si elle a remarqué que je pensais très fort CONNASSE, cette personne est sans intérêt, elle est de celles qui vomissent sur les gens et vont acheter leur place au paradis en allant fleurir l'église, heureusement que tous les chrétiens ne sont pas comme elle!!!! Comment voulez vous que la Paix règne un jour!!!!!

Voilà, j'ai été longue, j'en aurai énervé et ça me plait. Z'avez même le droit de partager ;-)

Lorient le 11 janvier 2011
Lorient le 11 janvier 2011
Lorient le 11 janvier 2011

Lorient le 11 janvier 2011

Voir les commentaires

2015-01-08T09:37:05+01:00

Ma jeunesse assassinée...

Publié par Corinne Duval-Pollet

Je réfléchissais à un nouveau billet, un billet qui soit gai. Ces derniers temps vous l'aurez remarqué j'ai du mal à m'installer devant l'écran. Hier l'horreur est arrivée, je n'ai pas de mots pour la décrire, celui qui me vient en premier est EXÉCUTION. Hier je me suis dit "à quoi bon faire un billet sur ces meurtres, la toile en sera de toute façon envahie?".

Hier je suis restée scotchée devant la télé, horrifiée, Clémentine et Colombine sont allées au rassemblement de Lorient, c'était la première fois pour Colombine je pense que c'était important qu'elle y soit qu'elle ressente cet élan d'amour et non de haine. Le soir tous ensemble nous avons longuement parlé de cette journée effrayante.

Hier j'étais bêtement spectatrice.

Cette nuit a été mauvaise comme parfois ça m'arrive, mais là à chaque fois que je me réveillais je pensais CHARLIE, je voyais des visages tant connus...

Ce matin, c'est arrivé, j'ai envie de dire ENFIN! Ce matin je pleure....

1977, j'ai 20 ans, je travaille dans un Foyer pour adultes handicapés, je suis éducatrice. A l'époque je suis très timide, bourgeoise catho de gauche (si ça existe) j'ai maintenant 57 ans, je suis toujours bourgeoise et toujours de gauche et surtout pas la gauche BOBO, j'ai les valeurs de mon père...

J'ai 20 ans je suis timide mais absolument pas coincée, seulement j'ai encore beaucoup à apprendre, et c'est au Foyer que je deviendrai ce que je suis. Mes collègues sont un peu plus âgés que moi, ils lisent Hara-Kiri, Charlie Hebdo, le Canard Enchaîne, ils écoutent Coluche sur Europe. Tout ça c'est du pain béni pour moi, nous avons la même façon de voir la vie, avec eux j'apprendrai à oser faire de l'humour noir (mon père m'avait déjà bien élevée dans ce sens) et m'en servir pour dénoncer la bêtise humaine. Mes maîtres à penser sont devenus Cavanna, Choron, Cabu, Wolinsky, Coluche bien sûr...

J'adorais le couple formé par Georges et Maryse Wolinsky, j'ai vu une interview d'eux il y a quelques années, "comme ils s'aimaient ces deux là, quel humour et quel respect dans ce couple!"

Depuis mes 20 ans j'ai cheminé, je ne suis plus catholique, je n'ai plus de dieu, je trouve que c'est plus facile pour aimer et partager. J'aime toujours autant l'humour grinçant, la satire, la révolte pour le bien.

Hier des hommes ont tué une partie de ma jeunesse en exécutant des journalistes de Charlie Hebdo, des policiers, des humbles. Alors oui je pleure comme je pense de nombreux d'autres.

Je suis triste mais pas vaincue, et je n'appellerai certainement pas à la haine. Je reste optimiste, je veux croire à un sursaut à une union du peuple, je suis française sans parti, je suis française et aussi habitante du MONDE et je tiens à m'excuser auprès de mes frères et soeurs musulmans qui vivent ici en France comme vous et moi, pour les attaques qu'ils vont subir.

Aujourd'hui, bien-sûr je suis CHARLIE mais toujours je serai citoyenne du MONDE. Ne répondez pas à la HAINE par la HAINE....

Voilà finalement, j'ai eu aussi envie d'écrire ce que m'évoque ce drame.

Ma jeunesse assassinée...

Voir les commentaires

2015-01-03T23:45:22+01:00

Mes vœux en passant.

Publié par Corinne Duval-Pollet

Bonjour tous. Tout ce que vous désirez pour cette année, je vous le souhaite de tout cœur.

Je pensais vous raconter un peu mon Noël, puis janvier oblige, j'ai eu des coups de téléphone pour les vœux et le temps a passé. Là il est tard et je manque de courage.

Je joins juste une photo qui résume à elle seule le bonheur de ce 24 décembre.

A très bientôt et encore tous mes vœux de bonheur, d'immense bonheur.

Le soir du 24 décembre, toute la famille est réunie.

Le soir du 24 décembre, toute la famille est réunie.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog